Histoires : Après 18 fausses couches, elle devient enfin maman... à 48 ans!

Après 18 fausses couches, elle devient enfin maman... à 48 ans!

Ils ont toujours gardé espoir

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
945 945 Partages

Louise et Mark Warneford, un couple de Swindon, en Angleterre, rêvent d’avoir un enfant. Malheureusement, à chaque fois qu’ils sont sur le point de réaliser leur rêve de fonder une famille, une tragédie s’abat sur eux. Ce n’est que 32 ans plus tard et après avoir dépensé plus de 133 000$ qu’ils connaissent enfin le bonheur.

Pendant ces 32 ans, Louise est tombée enceinte 18 fois, mais a perdu le bébé à chaque coup. Atteinte d’une maladie très rare, celle-ci détruit les embryons se formant dans son corps.

« J'ai perdu chacun de mes enfants au bout de la 14e semaine de grossesse. À chaque fois, j'étais convaincue que c'était la bonne, que j'allais enfin avoir la famille dont je rêvais tant, » explique-t-elle avec émotion. « Je ne pouvais m'empêcher de pleurer à chaque fois que les médecins disaient ne plus percevoir les battements du cœur de mes bébés. »

En 2010, le couple baisse les bras, Louise ne saurait supporter encore autant de souffrance. Ils avaient aussi essayé la fécondation in vitro et le don d’ovocytes, malheureusement, rien n’a fonctionné.

Lorsque Louise célèbre ses 47 ans, Mark lui suggère de réessayer avant qu’ils n’atteignent la cinquantaine. Une nouvelle fois, le couple a recours à la fécondation in vitro, or, à cause de l’âge de Louise, la clinique anglaise refuse de l’effectuer. Alors, ils se rendent en République Tchèque pour faire le traitement.

Là-bas, elle tombera enceinte. Angoissée à l’idée de perdre ce bébé, elle a du mal à se réjouir de l’heureux événement. Au cours de la 37e semaine, les médecins annoncent qu’il faut effectuer une césarienne à cause d’un problème avec le placenta. « Ça a été le moment le plus éprouvant de toute ma vie, mais il en valait vraiment la pleine. »

Et ça en valait la peine, car au final, le couple peut enfin prendre dans ses bras l’enfant qu’il espérait tant ! À 48 ans, Louise donne naissance à William.

Tous nos vœux de bonheur à cette famille qui n’a jamais baissé les bras !

Partager sur Facebook
945 945 Partages

Source: Barouf · Crédit Photo: Facebook

Aimez / Commenter