Histoires : Après plus d'un an à l'hôpital, ces jumelles siamoise ont enfin pu rentrer chez elles et dormir dans des lits séparés

Après plus d'un an à l'hôpital, ces jumelles siamoise ont enfin pu rentrer chez elles et dormir dans des lits séparés

485 jours d'hospitalisation!

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
419 419 Partages

Difficile d’imaginer ce que de jeunes jumelles siamoises et leurs parents peuvent ressentir après pas moins de 485 jours d’hospitalisation à des kilomètres de leur résidence!

Heather Delaney était enceinte de seulement 11 semaines, lorsqu’elle a appris qu'elle portait des jumeaux siamois, liés par le crâne.

Une nouvelle épouvantable pour des parents déjà amoureux de leurs enfants. Il faut dire que le fait d’être unis par la tête constitue un risque énorme pour des embryons. Si plus d’un tissu cérébral est partagé, c’est la mort in utero ou dans les premiers jours suivant la naissance.

Les jumelles Abby et Erin sont nées par césarienne le 24 juillet 2016, environ 8 semaines avant terme. Chaque bébé ne pesait que 2 livres et 1 once (0,9 kilo).

capture d'écran - YouTube -  The Children's Hospital of Philadelphia

Une équipe de médecins s’est alors penchée sur cette épineuse question: comment séparer les fillettes en les gardant toutes les deux en vie?

Abby ne conserverait que très peu de sinus, ce qui signifiait qu’elle aurait beaucoup plus de difficultés et beaucoup plus de risques de mourir. À cette nouvelle, le monde s’est arrêté de tourner pour les parents.

capture d'écran - YouTube -  The Children's Hospital of Philadelphia

Les médecins étaient tout de même optimistes face à la chirurgie.

"Nous savons que les enfants guérissent mieux et plus vite lorsqu'ils sont jeunes, donc notre objectif était de séparer Abby et Erin le plus tôt possible avec un minimum de chirurgies", a déclaré le Dr Jesse Taylor, chirurgien reconstructeur.

En juin dernier, à l'âge de 10 mois, après plusieurs opérations préparatoires, les jumelles ont subi la rare chirurgie de séparation. Avant de procéder, l’équipe médicale a prié avec la famille. 

Le courageux papa a lu une histoire à ses filles avant de les laisser partir au bloc. Leur mère les a embrassé et leur a répété à quel point elles étaient forte. Un couple admirable!

capture d'écran - YouTube -  The Children's Hospital of Philadelphia

30 personnes ont été impliquées dans cette opération complexe, qui a demandé 11 heures et était seulement la 24e du genre pratiquée à cet hôpital.

Les filles ont souffert de complications, telles des hémorragies cérébrales et ont même été plongées dans le coma pendant quelques semaines pour les aider à se rétablir.

capture d'écran - YouTube -  The Children's Hospital of Philadelphia

8 semaines après cette énorme chirurgie, Abby et Erin célébraient leur premier anniversaire à l’hôpital.

capture d'écran - YouTube -  The Children's Hospital of Philadelphia

Des mois après leur opération, les filles ont pu s'attaquer aux étapes importantes de la vie séparément. Maintenant, elles peuvent s'asseoir seules, se rouler, ramper et être transportées séparément dans les bras de leurs parents et cela les aide grandement à progesser dans leurs apprentissages.

Les filles ont passé les 15 premiers mois de leur vie à l’hôpital, Erin a pu en sortir en premier, mais Abby a dû demeurer plus longtemps en convalescence, à cause des sécrétions qui lui donnaient du mal à respirer.

Mais toute la famille a pu être réuni pour le deuxième Noël des fillettes.

Une belle histoire de courage et de résilience.  Ces adorables bébés garderont certainement un lien fort entre elles toute leur vie!

CNN

Prenez le temps de visionner cette vidéo réalisée par l'Hôpital pour enfants de Philadelphie, qui raconte la première année de l'aventure et dans laquelle vous entendrez les jumelles babiller et les verrez sourire.

Partager sur Facebook
419 419 Partages
Aimez / Commenter