Histoires : Au supermarché, une femme se moque d'un homme « sale ». C’est à ce moment qu’il lui révèle alors sa véritable identité.
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Au supermarché, une femme se moque d'un homme « sale ». C’est à ce moment qu’il lui révèle alors sa véritable identité.

Il ne faut jamais juger les apparences...

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
12,557 12.6k Partages

Il ne faut jamais se fier aux apparences, qui sont souvent trompeuses. Un homme originaire de la ville de Vancouver, dans l'État de Washington, a fait apprendre cette leçon durement à une mère et sa fille alors qu'il faisait les courses. 

Le site Little Things rapporte que l'homme du nom d'Andy Ross a alors fait une rencontre pour le moins surprenante avec une mère et sa fillette, dans un magasin. 

Alors qu'il entrait dans l'établissement, Andy a tout de suite remarqué que l'enfant le regardait. À ce moment-là, il a admis qu'il avait le visage sale, car il venait de passer toute la journée à travailler sur un chantier de construction. 

Photo: Courtoisie - Andy Ross

La fillette et sa mère se sont retrouvées devant Andy, et l'enfant le fixait toujours. 

Mais alors qu'il avait terminé ses courses et de dirigeait vers la sortie, le jeune homme a vu la mère le pointer du doigt en disant tranquillement à sa fille « C'est pourquoi tu dois rester à l'école ». 

Andy ne croyait tout simplement pas ce qu'il venait d'entendre sortir de la bouche de cette mère! Il occupe un bon emploi, est fiancé à sa copine, Jenna, et a un fils, qu'il adore. 

Il a donc décidé de publier sur Facebook une lettre ouverte à l'endroit de cette mère, en révélant pourquoi vous ne devriez jamais croire que l'habit fait le moine. 

« Alors, j'ai eu cette très intéressante conversation "éducative" avec une femme et sa fille, aujourd'hui. Quand je suis entré dans un magasin avant de rentrer à la maison, la fillette ne cessait de me regarder. Cela ne m'a pas choqué. Je sais que les enfants peuvent être curieux quand ils voient quelqu'un, spécialement quelqu'un qui est sale comme je l'étais. La mère et sa fille sont finalement arrivées juste devant moi alors que je payais ma facture. La fillette me fixait toujours et sa mère lui a dit d'arrêter », a-t-il écrit. 

« Alors que je m'avançais pour sortir, j'ai entendu la dame dire tranquillement à sa fille "C'est pourquoi tu dois rester à l'école". Je me suis donc dit que c'était le moment idéal pour éduquer cette femme et sa fillette âgée de 7 ou 8 ans », a-t-il poursuivi. 

Photo: Courtoisie - Andy Ross

« Premièrement, je suis un homme sale vraiment éduqué. Non seulement, je possède mon diplôme d'études secondaires, mais j'ai également un diplôme universitaire et plusieurs certifications médicales. Alors, le fait d'assumer que je manque d'éducation à cause de mon apparence est actuellement assez ignorant en soi. Deuxièmement, si vous dites à votre fille de rester à l'école parce que j'ai des tatouages sur tous mes bras, cela aura pour effet de brimer sa créativité et de potentiellement miner sa capacité d'imagination. Encore une fois madame, je suis en désaccord avec vous. Je suis fier de mes tatouages, qui sont l'oeuvre de Forrest Bateman. Ils représentent ma fierté pour mon pays ainsi que mes services en tant que médecin d'opérations spéciales dans l'armée », a-t-il poursuivi. 

Photo: Courtoisie - Andy Ross

« Troisièmement, si vous faites référence à mon chapeau comme s'il ressemblait à un wapiti, vous ne comprenez probablement pas ce qu'il signifie. Je suis le co-propriétaire de l'entreprise Evergreen State Outdoors et suis fier de posséder une entreprise en militant pour mes droits de chasse en étant un propriétaire responsable d'armes à feu. Finalement, j'ai choisi de travailler dans la construction. Je suis fier de déclarer que je contribue à construire l'Amérique et que j'adore mon travail. J'ai déjà tenter de travailler dans des bureaux et j'ai réalisé que cela n'était pas pour moi. Je préfère le travail manuel au plein air. Cela implique de se salir de temps à autre. Je fais un bon salaire, j'ai de bons avantages et je suis capable de subvenir aux besoins de ma famille sans problème. Alors, mon apparence n'a aucun lien avec mon niveau d'éducation, ni mon intelligence », a-t-il poursuivi.

« Je les ai laissées toutes deux avec une simple phrase: " Passez une bonne journée et tentez de ne pas juger les gens sans rien savoir à leur sujet. »

Voilà qui a le mérite d'être clair!

Partager sur Facebook
12,557 12.6k Partages

Source: Little Things
Crédit Photo: Andy Ross

Aimez / Commenter