Histoires : Ce soldat québécois a libéré seul une ville des nazis.

Ce soldat québécois a libéré seul une ville des nazis.

Un héros dans l'ombre

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
1,859 1.9k Partages

Léo Major est un véritable héros québécois de la Deuxième Guerre mondiale. À lui seul, il a libéré une ville hollandaise de l’invasion nazie et a fait prisonniers 93 soldats allemands, et ce, en une seule nuit chaque fois.

Décédé en 2008 à l’âge de 87 ans à Longueuil, ce héros de guerre demeure méconnu ici. Il est toutefois célébré dans la ville de Zwolle, aux Pays-Bas. Dans cette ville qu’il a libérée en 1945, une rue porte son nom.

Encore aujourd’hui, il demeure le seul canadien décoré deux fois de la médaille de conduite distinguée dans deux guerres différentes, soit la Seconde Guerre mondiale et la guerre de Corée.

Léo Major était aussi particulièrement modeste. Il n’a raconté ses exploits à personne lorsqu’il est rentré de la guerre, pensant que personne ne le croirait.

Ce n’est qu’en 1968 que sa famille a découvert son héroïsme, alors qu’une délégation hollandaise l’a retrouvé après plusieurs années de recherche.

Une bande dessinée d’En cinq minutes rend hommage à son courage au cours du second conflit mondial et un projet de film relatant ses exploits est en cours.

En ce Jour du Souvenir, ayez une pensée pour ces héros dans l'ombre.

Partager sur Facebook
1,859 1.9k Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: JDM | Maxime Bissonnette

Aimez / Commenter