Histoires : Ce trisomique devient millionnaire en démarrant son entreprise

Ce trisomique devient millionnaire en démarrant son entreprise

Toute l'histoire ici...

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
931 931 Partages

Le fait de vivre avec la trisomie peut être un défi pour plusieurs. Mais pour John Cronin, cela ne l'a jamais empêché de vivre comme il le voulait!

Le site Today rapporte que la plupart du temps, l'homme qui souffre du syndrome de Down adore compléter ses tenues avec des chaussettes complètement loufoques.

Ses frères, comme son père, Mark Cronin, ont plusieurs fois tenté de freiner ses styles parfois scandaleux, mais John les a toujours ignorés. 

« Ils ne sont pas la police de la mode, a déclaré John à Today. J'adore toutes les chaussettes qui sont très colorées. Laissez-moi être moi.»

John's Crazy Socks

L'homme de 21 ans originaire de Long Island a commencé à réfléchir à son avenir alors qu'il allait obtenir son diplôme d'études secondaires. Il savait qu'il voulait démarrer une entreprise avec son père, mais ignorait laquelle. 

Au départ, il avait pensé à ouvrir un restaurant, mais a vite constaté que ni lui, ni son père, n'étaient doués en cuisine. 

Mais John a ensuite réalisé qu'il pouvait transformer sa passion pour les bas en affaire lucrative. 

« Je voulais faire quelque chose d'amusant et de créatif », a-t-il expliqué.

C'est donc en novembre 2016 que John et son père ont créé John's Crazy Socks. 

Leur entreprise a connu un tel succès qu'afin de ne pas manquer de marchandises, les deux hommes ont dû se ravitailler auprès de magasins locaux. 

John's Crazy Socks est en fait un entrepôt distributeur de chaussettes créées par d'autres entreprises. 

En un peu plus d'un an, la compagnie a expédié plus de 42 200 commandes et généré 1,7 millions de dollars en revenus. 

« John est un modèle, a déclaré son père, Mark. Nous voulons montrer que c'est possible. »

John's Crazy Socks

« Nous embauchons des personnes handicapées. Cela montre ce que les personnes handicapées peuvent faire si vous leur donnez une chance », a déclaré Mark.

Mais l'entreprise donne également 5% de ses profits aux Special Olympics. La société conçoit également des chaussettes spéciales destinées soutenir la cause des maladies mentales. Ainsi, l'entreprise donne 2$ de chacune de ses chaussettes aux organisations locales et nationales. 

« Redonner à la communauté est essentiel », a poursuivi Mark.

« Nous avons 1500 types de chaussettes différentes », a expliqué John à propos de l'offre large de modèles de l'entreprise. John a également déclaré que chaque paire de chaussettes vendue venait avec une note personnalisée écrite par John. 

Travailler pour l'entreprise aide également John à apprendre. L'homme a ainsi dû apprendre à frapper à une porte et à parler à un étranger, afin d'effectuer la livraison de ses chaussettes. 

« J'ai le syndrome de Down et ça ne me retient jamais de faire ce dont j'ai envie », a-t-il conclu. 

Partager sur Facebook
931 931 Partages

Source: Today · Crédit Photo: John's Crazy Socks

Aimez / Commenter