Histoires : Cette chienne s'échappe d'un train et marche 200 km pour retrouver ses anciens maîtres qui l'ont abandonnée

Cette chienne s'échappe d'un train et marche 200 km pour retrouver ses anciens maîtres qui l'ont abandonnée

Les chiens demeurent fidèles malgré tout.

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Toute personne qui adopte un animal ou qui s'en procure un auprès d'un éleveur doit d'abord savoir à quoi s'attendre en accueillant un compagnon à la maison. Il ne s'agit pas d'une chose à prendre à la légère.

Malheureusement, tant de gens adoptent des animaux pour ensuite s'en débarrasser rapidement car ils ne conviennent pas à leurs habitudes de vie. 

Tout récemment, une chien nommée Manora (ou Maru de son surnom) a vécu une situation des plus navrantes. 

Un couple l'avait achetée à Alla Morozova, une éleveuse de Novossibirsk, en Sibérie. À l'époque, Maru n'avait que 5 mois.

Source image : Siberian Times/Darya Stulinskaya

Or, six mois plus tard, le couple a communiqué avec l'éleveuse pour lui dire qu'ils ne voulaient plus de Maru car la femme était allergique. 

Alla voulait récupérer le chien:

Je n'abandonne jamais mes chiots et lorsqu'un chien est acheté, il est stipulé que les propriétaires doivent m'informer s'ils n'ont plus besoin d'un chien.

Le couple a donc renvoyé Maru à son éleveuse en lui faisant prendre le train. Elle avait un long trajet à faire et le voyage l'a grandement traumatisé. Lorsque le train s'est arrêté dans une gare à environ 200 km de son domicile, Maru a paniqué.

Source image : Instagram/@homeless_dog_krsk

En entrevue au Siberian Times, Alla a expliqué ce qui s'était produit : 

Le chien a sauté sur la porte du compartiment, a donné un coup de pied dans la poignée pour l'ouvrir et a failli jeter le conducteur hors du chemin. Elle a sauté comme une balle. Quand la porte s'est ouverte sur le quai, elle a sauté dans la nuit.

La pauvre Maru voulait rentrer chez elle. Et lorsqu'Alla a informé ses anciens propriétaires qu'elle avait disparu, ils lui ont répondu qu'ils ne voulaient pas s'occuper de ça et qu'ils n'allaient pas faire d'effort pour la chercher. 

Ça m'a mis en colère. Les propriétaires n'étaient pas du tout contrariés, comme, eh bien, le chien est perdu et c'est tant pis. C'était leur réponse. Ils ont donné le chien, puis la charge de l'animal ne leur incombait plus.

Fort heureusement, la gentille Maru a été retrouvée environ 48 heures plus tard. Elle se trouvait à proximité de son ancienne résidence, après s'être déplacée durant un peu plus de deux jours dans un milieu hostile. Selon Alla, elle a eu de la chance de ne pas être blessée par un ours ou un loup. Elle était toutefois en très mauvais état lorsqu'elle a été retrouvée. 

Source image : Siberian Times/Darya Stulinskaya

Des bénévoles l'ont trouvée dans une zone industrielle. Le chien était très fatigué. Elle boitait, ses pattes étaient cassées. [...]Son museau était cassé. Maru est tombée du talus de la voie ferrée. 
Elle n'a pas couru à Novossibirsk, elle voulait retourner là où elle vivait. C'est surprenant qu'elle ait pris le bon chemin.

Lorsqu'elle a récupéré Maru, Alla l'a amenée chez le vétérinaire afin qu'elle reçoive tous les soins nécessaires. Quand la chienne sera remise sur pieds, l'éleveuse s'efforcera de lui trouver une nouvelle famille qui, cette fois, ne l'abandonnera pas!


Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: https://blog.theanimalrescuesite.greatergood.com/
Crédit Photo: Siberian Times/Darya Stulinskaya​

Aimez / Commenter