Histoires : Cette femme accouche de son bébé à deux reprises

Cette femme accouche de son bébé à deux reprises

Une opération risquée mais vitale

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
89 89 Partages

Quand on pense à un accouchement, personne n'aurait l'idée qu'un bébé peut naître au monde deux fois. Et pourtant, c'est ce qui s'est produit pour le bébé d'une Américaine du nom de Joni Reinkemeyer.

Le site Au Féminin rapporte que la jeune femme de 22 ans a appris à sa 19e semaine de grossesse que son bébé était gravement malade. Les médecins ont fait plusieurs analyses, pour constater que le foetus avait une accumulation de liquide dans le cerveau ainsi qu'une anomalie au niveau des vertèbres dorsales. 

« Nous étions choqués quand l'échographiste a remarqué une anomalie, du fluide dans le cerveau du bébé et potentiellement une tumeur dans le dos », a expliqué la jeune femme originaire de l'État du Missouri.

Le diagnostic est ensuite tombé: le bébé que portait Joni souffrait d'un spina-bifida. Cette malformation congénitale génère un mauvais développement de la colonne vertébrale. Si ce trouble n'est pas rapidement pris en charge, il peut entraîner la paralysie et plusieurs autres complications telles que des troubles urinaires et une perte de sensibilité aux jambes.

Ce trouble est non seulement dangereux, mais aussi très rare. Les médecins n'ont donc pas eu le choix d'opérer le bébé. 

Le chirurgien a donc programmé l'opération un mois après, afin de permettre au bébé de grandir juste assez pour avoir des chances de survivre. Mais cette opération était complexe. 

Joni a dû subir une césarienne afin de voir son bébé retiré de son utérus. Le foetus a ensuite été opéré afin de traiter le spina-bifida, avant d'être remis dans l'utérus de sa mère afin de terminer sa croissance. 

Cette délicate opération reste encore bien peu pratiquée, mais dans le cas de Joni, tout s'est heureusement bien déroulé. 

Ce sont 32 personnes qui ont fait partie de l'équipe destinée à faire la chirurgie. Parmi elle, deux médecins pour la mère et l'enfant, ainsi que toute une équipe spécialisés en soins intensifs néonatales. 

C'est finalement après dix semaines en congé forcé afin de se reposer pour éviter d'accoucher de son bébé de manière prématurée que Joni a par la suite donné naissance « une seconde fois » par césarienne à un petit garçon en santé du nom de Jackson. 

Heureusement aujourd'hui, Joni et son bébé se portent à merveille!

Partager sur Facebook
89 89 Partages

Source: Au Féminin
Crédit Photo: YouTube

Aimez / Commenter