Histoires : Cette femme enceinte se plaignait de vives douleurs au ventre. Après avoir reçu son diagnostic, elle doit prendre une décision déchirante.

Cette femme enceinte se plaignait de vives douleurs au ventre. Après avoir reçu son diagnostic, elle doit prendre une décision déchirante.

Il était malheureusement déjà trop tard

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
297 297 Partages

Cette triste histoire s'est déroulée au début de l'anne 2017.

En février 2017, Danielle Janofsky, de Williamstown dans le New Jersey, était enceinte de 6 mois. Cette jeune femme était déjà maman d'une petite fille et vivait le parfait bonheur avec son époux Max. 

Mais le 8 février 2017, sa vie bascula. Aux prises avec de vives douleurs au ventre, elle s'est rendue à l'hôpital. 

Toutefois, le diagnostic qu'elle a reçu était bien pire qu'elle ne l'aurait cru. 

Le cancer de la peau dont elle avait souffert deux ans auparavant s'était propagé au foie, aux reins, à l'estomac et au cerveau.

Source image : Facebook / Danielle Janofsky

Danielle est décédée 2 semaines après le diagnostic fatal. 

Mais juste avant, cette jeune femme à peine sortie de la vingtaine a pris une décision déchirante. Sachant qu'il ne lui restait que bien peu de temps à vivre, elle a décidé d'attendre le plus longtemps que ses forces le lui permettraient afin que le bébé qu'elle portait puisse être le moins prématuré possible. 

La césarienne a eu lieu le 24 février 2017. Se sacrifiant pour donner naissance à son petit garçon Jake, Danielle a rendu l'âme 3 jours après son accouchement. 

C'était la 2e fois que Danielle était diagnostiquée avec un cancer de la peau. En 2015, on lui avait retiré un mélanome. Après l'opération, le pronostic était bon et elle avait continué de suivre quelques traitements.

Mais lorsque la jeune maman est à nouveau tombée enceinte, on lui a déconseillé de continuer l'immunothérapie. Ce type de traitement utilise le système immunitaire du corps pour combattre le cancer et n'est pas conseillé aux femmes enceintes. Toutefois, sans traitement d'immunothérapie, le cancer de Danielle est revenu, même si aucun symptôme n'avait permis de le détecter.

Le jour après le décès de sa chère fille Danielle, sa mère a partagé une superbe photographie sur Facebook.

Source image : Facebook / Danielle Janofsky

Elle a également livré un touchant témoignage à la mémoire de Danielle. À ses yeux, sa fille était une incroyable personne. 

Elle était tellement aimée par ses proches que Barbara a écrit dans son message que si l'amour avait pu la sauver, elle aurait vécu des centaines d'années.

Source image : Facebook / Danielle Janofsky

Selon le Dr Aleksandar Sekulic, dermatologue à la Mayo Clinic et membre principal de l'équipe de recherche de Stand Up to Cancer, il est difficile d'établir un lien entre la grossesse et le retour en force du mélanome de Danielle. 

Il n'existe pas encore suffisamment d'études pour le prouver, mais il se pourrait que la grossesse de Danielle ait pu empirer la progression du mélanome. Toutefois, aucun médecin ne peut se prononcer de façon claire à ce sujet. 

Source image : Facebook / Danielle Janofsky

Mais pour le Dr Aleksandar Sekulic, il ne fait aucun doute que le mélanome est une maladie évitable, d'où l'importance de se protéger adéquatement des rayons du soleil et de consulter régulièrement le médecin.

Tristement, Danielle n'a pas survécu. Mais elle a eu le courage de sacrifier ses derniers moments sur cette terre pour donner naissance à son petit Jake.

Partager sur Facebook
297 297 Partages
Aimez / Commenter