Histoires : Cette mère pensait souffrir d'une intoxication alimentaire, mais son médecin lui apprend qu'il s'agit plutôt d'un cancer colorectal

Cette mère pensait souffrir d'une intoxication alimentaire, mais son médecin lui apprend qu'il s'agit plutôt d'un cancer colorectal

Beaucoup ignorent les symptômes

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
46 46 Partages

Le cancer du côlon est une maladie très sérieuse qui affecte des milliers de gens chaque année.

Beaucoup pensent que ce cancer n’affecte que les personnes âgées, mais un nombre alarmant de gens en dessous de la cinquantaine se voient diagnostiquée. Comme les gens plus jeunes ne s’attendent pas à en souffrir les rends susceptibles de s’en rendre compte qu’à des stades avancés. Ils ignorent les symptômes, jusqu’à ce qu’ils soient sévères, moment où ils consulteront un médecin.

Diana Zepada

Récemment, Diana Zepeda, une jeune femme, a partagé sa bataille contre le cancer du côlon.

Quand elle a commencé à souffrir de maux d’estomac et de problèmes de digestion, elle a cru à une intoxication alimentaire. Lorsqu’elle ne pouvait plus supporter les symptômes, elle a enfin visité un médecin :

« Je me disais, « Je suppose que je n’aurais pas dû manger des sushis qui se trouvaient dans la voiture de quelqu’un pendant 40 minutes. » Mes symptômes ne se sont pas apaisés, ils ont empiré, » explique-t-elle.

« J’ai commencé à avoir la nausée et avais de sévères crampes abdominales, mais rien ne sortait. Je ne pouvais pas m’arrêter de vomir. »

Quand le médecin lui a dit qu’elle avait un cancer du côlon au stade 4, elle ne pouvait pas y croire. Elle avait toujours été en santé et même si elle avait commencé à se sentir mal, elle ne s’attendait pas à quelque chose d’aussi sérieux qu’un cancer. 

« Je n’arrivais pas à y croire, il n’y a pas d’antécédents dans ma famille. »

Diana Zepada

Comme beaucoup d’autres, elle ne s’attendait pas à un tel diagnostic à un aussi jeune âge.

Selon les médecins, s’il n’était pas courant que de jeunes gens souffrent de la maladie, cela arrive maintenant plus souvent.

« C’est de l’inconnu qui nous rend perplexes. Nous apprenons davantage comment une version plus jeune est différente. Les personnes touchées plus jeunes sont très actives, avec de bonnes habitudes alimentaires et un mode de vie sain. Il y a quelque chose qui se passe que l’on ne comprend pas, » explique le Dr. John Marshall, directeur du Ruesch Center for Cure of Gastrointestinal Cancers au Georgetown Lombardi Comprehensive Cancer Center.

Diana Zepada

Malgré tout, la plupart des maux d’estomac et des problèmes digestifs n’ont pas de lien avec le cancer, mais il demeure important de voir un médecin afin de s’assurer de ne pas souffrir de quelque chose de sérieux.

Le Dr. Marshall ajoute : « Ne paniquez pas. La plupart du temps, ce n’est pas le cancer du côlon. La plupart des symptômes gastro-intestinaux vont et viennent, mais si quelque chose ne va pas, consultez. »

Diana Zepada

Diana a reçu des traitements de chimiothérapie pour traiter son cancer. En tant que mère de 34 ans, ce n’était pas du tout à ce qu’elle s’attendait lorsqu’elle a consulté son médecin.

« C’est comme le pire lendemain de veille de votre vie, mais pour six mois. Je le tolère relativement bien parce que je suis jeune et que j’étais en bonne santé. Je pense que les gens peuvent s’identifier dans le genre d’excuses que j’avais pour prendre les symptômes à la légère. 

Diana Zepada

J’ai une chance d’être complètement guérie. Ce n’est pas une chance d’avoir le cancer, mais je me sens terriblement chanceuse. Arrêtez les autodiagnostics et allez consulter votre médecin.»

 

Partager sur Facebook
46 46 Partages

Source: Spotlight Stories · Crédit Photo: Diana Zepada

Aimez / Commenter