Histoires : Chaque année, sa mère disparaissait la veille de Noël. Des décennies plus tard, il apprend pourquoi.

Chaque année, sa mère disparaissait la veille de Noël. Des décennies plus tard, il apprend pourquoi.

Jamais elle n'en parlait

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires

À Noël, les parents font bon nombre de cachotteries à leurs enfants. Ils profitent de la nuit pour placer les cadeaux sous le sapin, chuchotent pour ne pas être entendus et mangent les biscuits laissés pour le Père Noël. De petites attentions faisant partie du rituel des fêtes.

John Dorroh, de l’Illinois, était toujours témoin d’une scène particulière à la veille de Noël et n’en a découvert que récemment l’explication.

Enfant, sa mère lui disait avoir beaucoup de choses à faire et disparaissait plusieurs heures. Jamais elle ne lui a dit ce qu’elle faisait, ni où elle allait. Son père lui répondait qu’elle était sortie faire des courses. Toutefois, ce n’était sûrement pas un cadeau, car elle les achetait toujours en octobre.

Lorsqu’elle rentrait, John lui demandait si elle avait trouvé ce qu’elle cherchait, ce à quoi elle répondait par l’affirmative. Il n’a jamais su ce qu’elle faisait chaque année.

Le temps passe et en 1990, la mère de John décède sans lui révéler son secret. Toutefois, il est persuadé, et avec raison, que ces disparitions ont une explication spéciale.

Aujourd’hui, John a 63 ans et a fini par apprendre ce qui se cachait derrière tout ceci. Un homme, appelé Robert, lui a envoyé une lettre lui révélant tout.

« Je ne sais pas si vous êtes au courant de tout ce que votre mère a fait pour nous, » lui écrit-il. Robert vivait dans la ville natale de John, au Mississippi, et travaillait avec Sue dans la même usine.

Robert est le père d’une famille nombreuse et ses enfants sont jeunes. Malgré ses heures de travail, il est dans une situation précaire et parvient tout juste à subvenir aux besoins de sa famille. Chaque année, à la veille de Noël, Sue frappait à sa porte avec des cadeaux pour ses enfants, des vêtements, des chaussures, des jouets et des sucreries. « Elle était le Père Noël de mes enfants, » raconte Robert, fortement ému. « Je voulais que vous sachiez tout ce que votre mère a fait pour nous et ce qu'elle représentait pour nous, chaque année. »

Touché et ému par la générosité de sa mère, John n’en revient pas qu’elle n’ait jamais raconté cela, demeurant modeste alors qu’elle faisait de son mieux pour apporter de la joie à des personnes dans le besoin.

Il est très fier et admiratif de la générosité de sa mère, une femme exemplaire qui avait compris l’esprit de Noël : apporter de la gaieté et se soucier des autres. Quel altruisme !

Source: Barouf · Crédit Photo: Facebook

Aimez / Commenter