Histoires : Coincé à l'aéroport, ce militaire assiste à la naissance de sa fille par vidéo, sans savoir quand il allait pouvoir la prendre dans ses bras

Coincé à l'aéroport, ce militaire assiste à la naissance de sa fille par vidéo, sans savoir quand il allait pouvoir la prendre dans ses bras

L'homme ne se doutait pas que la situation allait jouer en sa faveur.

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires

Lorsqu'on a un conjoint ou une conjointe dans l'armée, il faut s'attendre à des moments de séparation parfois très longs. 

De plus, le conjoint éloigné en mission rate fréquemment de précieux moments en famille: des anniversaires, des mariages et parfois même des naissances. Nombreux sont les soldats qui n'ont pas pu assister à la venue au monde de leurs enfants. 

Haley et Brooks Lindsay font partie de ces couples qui ont appris à vivre à distance de temps à autres. 

Lorsque Brooks est tombée enceinte, elle espérait que son époux puisse être à ses côtés le jour de l'accouchement. Or, il devait partir à l'étranger à peu près à ce moment-là.

Il est très rare que les civils puissent empêcher ou retarder les vols prévus pour leurs proches militaires, sauf pour certaines urgences. La grossesse de Haley se déroulait plutôt bien et le couple se doutait qu'ils ne pourraient rien faire pour retarder le départ de Brooks. 

Toutefois, la pression artérielle de la jeune femme a commencé à être anormalement élevée. Après une prise de sang, Brooks est retournée à la maison, dans l'attente des résultats. Et quant à son mari, il se préparait à partir, comme convenu, puisque tout semblait se dérouler normalement selon les médecins. 

Toutefois, à peine une heure avant le départ du militaire, Haley a reçu un appel. Elle devait retourner à l'hôpital dans la prochaine heure, puisque les résultats sanguins avaient révélé qu'elle souffrait de pré-éclampsie. En d'autres termes, il s'agit d'une maladie qui affecte le placenta et donc, le bébé. 

Haley s'est rendue à l'hôpital le jeudi, se disant, sans trop d'espoir, qu'une telle urgence pourrait peut-être retarder le départ de son époux.

Le vendredi matin, vers 7h00, la femme a perdu ses eaux, puis, elle s'est mise à avoir des contractions. Or, son mari avait dû partir, mais au moment où il a su que l'accouchement approchait, il attendait son vol de correspondance.

Puisque son vol avait été miraculeusement retardé de deux heures, Brooks n'était pas au-dessus de l'océan lorsque l'accouchement a eu lieu. La mère de Brooks, qui assistait à l'accouchement en l'absence de son fils, s'est emparé de son téléphone pour faire un appel vidéo avec Brooks. Elle savait que son fils aurait tant voulu assister à l'accouchement. 

En attente de son vol à l'aéroport, Brooks, affublé de son uniforme de militaire, a tout vu se dérouler devant ses yeux, sur son téléphone. 

L'homme était visiblement ému. Puisque qu'il y avait de nombreux passants dans les parages, quelques personnes se sont rendues compte qu'il assistait en direct à la naissance de son enfant. Plusieurs voyageurs se sont même mis à applaudir.

Soudainement, le docteur présent avec Haley s'est mis à crier "Ne le laissez pas prendre son vol ! Elle est là ! Elle est là !” 

Une personne à l'aéroport a même filmé les réactions de l'homme, totalement ébahi par l'arrivée de son petit bébé. 

Bien qu'il était sur le point de devoir entrer dans l'avion, le personnel de l'aéroport lui a donné une permission spéciale pour qu'il puisse voir l'entièreté de l'accouchement. 

Lorsque que Milie, sa petite fille est née, l'homme était fou de joie. Et sa joie a été décuplée en apprenant que ses supérieurs avaient décidé d'annuler son départ à l'étranger pour lui permettre de tenir son nouveau-né dans ses bras. 

Évidemment, Brooks s'est précipité à l'hôpital!

Dès qu'il est arrivé, le militaire s'est empressé de prendre sa petite fille. Il était si heureux de ne pas avoir attendre plusieurs mois!

Aimez / Commenter