Histoires : Conçus naturellement, ces triplés identiques génétiquement déjouent les probabilités.

Conçus naturellement, ces triplés identiques génétiquement déjouent les probabilités.

Impossible de les différencier

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
1,026 1.0k Partages

Quand Becki-Jo Allen a découvert qu’elle était enceinte de nouveau, à 23 ans, elle était loin de se douter qu’elle donnerait naissance à des triplés.

Elle avait déjà Indiana, sa fille de 3 ans, et était surprise d’apprendre qu’elle attendait des triplés lors de son échographie.

« Je n’avais même pas songé à des jumeaux, nous n’en avons aucun dans la famille. »

À 31 semaines de grossesse, malgré une petite intervention médicale, Roman, Rocco et Rohan sont nés en bonne santé.

Becki-Jo a remarqué que ses garçons était très identiques, mais les médecins l’ont rassurée, lui disant que les triplés identiques étaient très rares et que leur ressemblance s’estomperait. Toutefois, cela ne fût pas vraiment le cas.

Pour vérifier s’il s’agissait bien de triplés identiques, il a fallu recourir à des tests d’ADN. Ceux-ci ont confirmé qu’ils l’étaient. Ce qui est très rare, car cela arrive dans un cas sur 200 millions !

Dans la plupart des cas, les triplés surviennent lors d’insémination artificielle ou quand plusieurs ovules sont relâchés et fécondés en même temps.

Imaginez le défi pour les distinguer ! Toutefois, leurs personnalités sont bien différentes.

« Rohan est le plus bruyant, il crie tout le temps. Rocco est plus réservé, mais il peut fonceur. Quant à Roman, il se plaint qu’il ne veut pas partager. »

Ils ont aussi des taches de naissance, Roman est un peu plus foncé que les autres.

On leur souhaite tout le bonheur du monde !

Partager sur Facebook
1,026 1.0k Partages

Source: Fabbiosa
Crédit Photo: Instagram

Aimez / Commenter