Histoires : Derrière ce magnifique portrait de famille se cache une histoire à briser le coeur.

Derrière ce magnifique portrait de famille se cache une histoire à briser le coeur.

Une histoire touchante...

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
2,091 2.1k Partages

Est-il possible d’exprimer l’amour inconditionnel, la perte, le deuil, l’espoir et la joie avec un seul tatouage ?

Ce mari et son épouse oui, grâce à ces ailes. Une photo touchante d’eux qui montrent leurs tatouages est devenue virale et l’histoire derrière est à briser le cœur.

Steven et Glorial Kimmel ont eu Isaac en 2014. Mais alors qu’il n’avait que six mois, les médecins lui ont diagnostiqué une amyotrophie spinale. La maladie affecte progressivement les muscles et le système nerveux et on la décèle dans un cas sur 6 000 naissances.

Les parents ont profité de chaque instant avec leur fils mourant et ont même participé à des essais cliniques de médicaments pour traiter l’amyotrophie spinale.

S’il recouvrait des forces, Isaac a aussi contracté une infection virale contre laquelle il n’a pas pu lutter. Il est décédé à seulement 14 mois. Afin de faire face au deuil, les Kimmel ont décidé de se faire tatouer une paire d’ailes d’ange.

« Ce tatouage devait être ses ailes d’ange. Il était la moitié de chacun de nous, on a décidé de porter chacune de ses ailes. Il était l’ange qui nous a maintenus ensemble alors que nous étions si perdus sans lui. Ce tatouage nous rappelle qu’il fait toujours partie de nous, » raconte Gloria.

Peu après ce qui aurait été l’anniversaire d’Isaac, les Kimmel ont accueilli la petite Claire. Afin de partager leur bonheur, tout en se rappelant le souvenir de leur fils, la famille s’est fait photographier, avec Claire sur leur dos et les ailes se déployant de chaque côté d’elle.

Deux ans après la perte d’Isaac, le couple apprend de nouvelles façons de faire face à leur deuil, avec la présence de Claire en pleine santé, espérons qu’ils sauront guérir en douceur.

Partager sur Facebook
2,091 2.1k Partages

Source: Simple Most
Crédit Photo: Facebook

Aimez / Commenter