Histoires : Des pêcheurs voient une forme étrange sur un iceberg. Quand ils s'approchent ils découvrent que ce n'était pas du tout ce qu'ils croyaient.

Des pêcheurs voient une forme étrange sur un iceberg. Quand ils s'approchent ils découvrent que ce n'était pas du tout ce qu'ils croyaient.

La vérité était toute autre.

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
555 555 Partages

Les changements climatiques sont bien réels et ceux qui travaillent dans la nature voient des situations dont ils n'auraient jamais été témoins auparavant. 

Le site The Dodo rapporte que c'est ce qui s'est passé la semaine dernière pour un pêcheur de crabe au large des côtes du Labrador, dans la province de Terre-Neuve. 

Alors qu'elle se trouvait à bord d'un bateau de pêche, une femme du nom de Mallory Harrigan et ses collègues ont remarqué un iceberg en forme de champignon à environ 6 kilomètres des côtes. Sur le glacier, trônait un passager. 

« Nous pensions que c'était un bébé phoque », a expliqué Mallory à The Dodo. 

Photo: Courtoisie - Mallory Harrigan

En regardant de plus près, ils se sont rendus compte qu'il s'agissait en fait d'un renard arctique qui semblait en bien mauvaise posture. 

Mais au lieu de laisser le renard dans sa mauvaise posture, qui aurait probablement tôt ou tard raison de sa vie, Mallory et ses collègues ont décidé de lui venir en aide. 

Ils se sont donc approchés de l'iceberg avec leur bateau, même si le pauvre renard semblait complètement effrayé par leur présence. 

« Nous avons réussi à le faire monter à bord même s'il s'est battu. Nous savions que nous étions sa seule chance de survie, car les vents avaient changé et poussaient toute la glace plus loin vers la mer », a expliqué Mallory. 

Photo: Courtoisie - Mallory Harrigan

Les pêcheurs ont donc rapidement confectionné un lit de fortune pour le renard, afin qu'il puisse se reposer et se nourrir. Ils ont ensuite mis le cap vers la terre ferme. 

Photo: Courtoisie - Mallory Harrigan

Au port, Mallory et son équipage ont donné quelques morceaux de nourriture en plus au renard, avant de le libérer dans la nature. 

« Nous l'avons déposé dans une vieille niche. Il s'est secoué et c'est tout! », a-t-elle expliqué. 

Photo: Courtoisie - Mallory Harrigan

Ainsi, cela n'aura pris quelques minutes du temps de Mallory et de ses collègues, mais ce précieux temps leur aura permis de sauver une vie!

« Nous sommes heureux d'avoir sauvé un animal. Nous pouvons toujours le voir de temps en temps! », a expliqué Mallory en précisant que le renard semblait bien se porter. 

Partager sur Facebook
555 555 Partages

Source: The Dodo
Crédit Photo: Courtoisie

Aimez / Commenter