Histoires : Elle publie une photo de sa fille à l'hôpital et demande aux parents de lire les messages de leurs enfants

Elle publie une photo de sa fille à l'hôpital et demande aux parents de lire les messages de leurs enfants

Voici ce qu'elle a écrit.

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
1,867 1.9k Partages

Leigh Davey est la mère d'une adolescente qui a été victime d'intimidation à l'école pendant sept longs et terribles mois. Quand son quotidien l'a mené à l'hôpital, Leigh a décidé de briser le silence et de publier un message Facebook. Voici ce qu'elle a écrit: 

«Peu d’entre vous le savent, mais notre fille a été victime de harcèlement à l’école.

Nous avons tout gardé pour nous pendant ces 7 derniers mois, n’en parlant qu’à la famille proche. En cette ère des réseaux sociaux, les enfants (parce que c’est bien d’enfants dont il est question) pensent qu’il est normal d’envoyer des messages haineux et que ça n’a pas de conséquences. Ces enfants m’ont appelée au téléphone pour me traiter de vieille sorcière, parce que j’ai défendu notre fille en contactant leurs parents pour leur demander de parler à leurs enfants et leur dire d’arrêter. J’ai même abordé ces enfants directement mais j’ai été menacée par leurs parents qui m’ont accusée de harcèlement.

On n’exclut pas les enfants de l’école s’ils commettent des actes d’intimidation, car “Tout enfant a droit à une éducation”. Que font-ils des droits de ma fille?

Elle a été renvoyée à plusieurs reprises à la maison après avoir s’être automutilée à l’école. Elle n’est pas autorisée à avoir un taille-crayon car elle enlève la lame pour se couper.

L'école m’a également dit :”Vous devriez apprendre à votre enfant à ne pas se laisser faire par ceux qui l’intimident”. Oui, ils l’ont dit.

Une vidéo de notre fille la montrant assise à son bureau à l’école, les jambes légèrement écartées, a été diffusée sur Snapchat avec un commentaire déplacé sur son odeur. J’ai passé 90 minutes avec la police alors qu’ils essayaient de déterminer si c’était de la distribution de matériel pornographique. Oui, un enfant de 12 ans peut être poursuivi si le contenu qu’il poste enfreint certains critères. Notre fille n’a pas souhaité donné suite à une poursuite judiciaire mais malheureusement elle a été ridiculisée pendant des semaines à la suite de cette histoire.

Les répercussions à l’école? La fille qui a posté la vidéo a été privée de récréation… Et la personne qui a pris la vidéo? Rien, parce que personne ne dira qui c’était.

Cachés derrière leur écran ils s’en sortent sans problème, alors ils s’imaginent que c’est pareil dans le monde réel.

La semaine dernière, nous avons passé plus de 5 heures avec des psychiatres, des médecins et des infirmières car notre fille avait prévu de se suicider. 

Mardi, je commence une procédure pour lancer une ordonnance de non-communication contre une enfant de 12 ans pour lui interdire d’approcher notre fille. Tout cela parce que les parents n’acceptent pas la responsabilité de leurs enfants et les écoles ne peuvent pas aider davantage. Cette enfant qui harcèle ma fille a simplement été privée de récréation et de sortie pendant le déjeuner. C’est une punition digne d’une élève d’école maternelle!

S’il vous plaît, dans cette terrible époque des réseaux sociaux (ou anti-sociaux, tout dépend comment on voit les choses), contrôlez les messages de vos enfants.

L’utilisation de ces réseaux est un privilège, ni plus ni moins, alors assurez-vous qu’ils restent polis et respectueux dans leurs messages. Apprenez-leur à PARLER et à ne pas utiliser les SMS et réseaux sociaux pour régler leurs comptes.

Le harcèlement scolaire affecte toute la famille, pas seulement les enfants qui en sont victimes. Cela doit s’arrêter maintenant!

N’hésitez pas à partager. 

***** Mise à jour.*****

Nous avons eu tellement de messages de soutien et cela nous a fait tellement plaisir. Vous êtes incroyables. 

Eva va beaucoup mieux.

Merci encore pour tous les messages venus du monde entier. Nous répondrons à tous ceux qui ont pris le temps de nous écrire un message d’encouragement. Il y en a des centaines.

Vous avez été super et ça continue.

Carl, Leigh et Eva»

Partager sur Facebook
1,867 1.9k Partages

Source: incroyable.co · Crédit Photo: ​Leigh Davey​

Aimez / Commenter