Histoires : Elle stationne sa voiture dans l'espace pour handicapé et on la traite de paresseuse alors elle s'explique sur les médias sociaux

Elle stationne sa voiture dans l'espace pour handicapé et on la traite de paresseuse alors elle s'explique sur les médias sociaux

Lexi s'est tournée vers les médias sociaux pour répondre.

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
729 729 Partages

Lexi Baskin est une femme qui traverse actuellement une période difficile. Un jour, elle a stationné sa voiture dans l'espace pour handicapés afin d'aller faire des courses. Mais des personnes l'ont vue marcher alors elle a trouvé des affiches partout sur sa voiture en sortant. 

Voici ce qu'il était inscrit: 

«Honte à vous. Il y a de vrais handicapés qui ont besoin de cet espace de stationnement. Nous vous avons vu marcher de votre véhicule jusqu'à l'immeuble et vous n'avez aucun handicap, ni vous ni la personne qui vous accompagnait. Votre vignette doit avoir été empruntée à quelqu'un ou elle est fausse. Nous allons tout faire que vous receviez une amende ou pour que votre véhicule soit remorqué pour être une horrible personne égoïste. Vous n'êtes pas handicapé, vous êtes juste paresseux.» 

Lexi s'est donc tournée vers les médias sociaux pour répondre:

«Juste un petit rappel. Vous n'avez aucune idée de ce qui se passe dans la vie des autres. Ceci est ma voiture et je suis légalement autorisée à me stationner dans des espaces pour personnes handicapées en raison du traitement contre le cancer que je suis et de l'épuisement qui en découle. J'ai eu un épendymome de grade 2 sur mon tronc cérébral, il a été enlevé le 28 juillet et j'ai commencé à être irradiée il y a 5 semaines aujourd'hui, il me reste environ une semaine et demie de traitement et les résultats de mon dernier scan sont positifs. Je me retrouve avec un petit problème d'élocution, mais ça s'améliore... Ce n'est pas parce que je me sens bien dans les deux minutes que je marche de ma voiture à l'immeuble où je vais que je ne suis pas en train de combattre le cancer et de subir une radiothérapie. Je ne veux pas de la sympathie, mais juste que vous sachiez que tout le monde mène ses propres batailles, que vous le sachiez ou non. Alors tentez d'être gentil avec les gens et faites-leur pleurer des larmes de joie, pas de frustration ou de tristesse. Aimez-vous les uns ,les autres. Je vais choisir d'aimer cette personne et priez pour elle. J'espère que la noirceur dans son cœur sera remplacée par l'amour inconditionnel et le bonheur.»

Partager sur Facebook
729 729 Partages

Source: Love What Matters · Crédit Photo: Courtoisie

Aimez / Commenter