Histoires : Il abandonne son chien dans le froid parce qu'il a détruit son sofa

Il abandonne son chien dans le froid parce qu'il a détruit son sofa

C'est immonde

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
1,229 1.2k Partages

Dans les Laurentides, un citoyen a reçu une amende de 500$ après avoir abandonné son chien, l’attachant à un poteau. La raison de l’abandon ? Le chien a brisé son sofa. L’homme risque de se faire confisquer son autre chien par la SPCA.

Kevin Demers-Kennedy a avoué avoir attaché Max, son chien de 10 mois, à un poteau. Il l’avait accompagné d’une affiche disant « À donner, chu un cave lol. »

Rentrant à son domicile de Brownsburg-Chatham après son travail lundi, il a découvert de la bourrure de sofa partout dans la maison.

« J’ai pété une crise de nerfs et j’ai décidé de m’en débarrasser. Je regrette ce que j’ai fait, j’aurais dû l’offrir à quelqu’un d’autre,» explique-t-il.

Heureusement, Max n’est pas demeuré longtemps attaché à ce poteau se trouvant sur le bord du boulevard Saint-Joseph, sous une température approchant les -8 à -10°C.

Tania Lauren, qui passait par là, a contacté la Patrouille canine pour venir en aide au chien. Technicienne en soins animaliers, elle a pris en charge l’animal en attendant l’arrivée d’Alexandre Roy.

« On a vu qu’il n’avait pas fait ses besoins. Il était très nerveux. C’était un chien d’intérieur, c’est certain », dit monsieur Roy.

Il s’est ensuite rendu au domicile de Demers-Kennedy mardi pour lui remettre une amende de 500$ et la Sûreté du Québec a dû intervenir, la conjointe de l’homme refusant d’ouvrir la porte.

« En plus de l’amende, il pourrait se faire confisquer son autre chien par la SPCA en raison de ses agissements avec son plus jeune chien,» dit Alexandre Roy.

Monsieur Demers-Kennedy explique que Max a fait de nombreux dommages dans sa maison, en plus d’avoir abîmé son sofa.

« Il détruit tout dans la maison. Il mangeait les plinthes et grugeait même un poteau de soutien de la charpente de la maison. »

Cette histoire a animé les réseaux sociaux, car monsieur Demers-Kennedy s’est vanté d’avoir abandonné Max, à son travail, ce qui a permis à l’inspecteur de la Patrouille canine de le localiser.

Max est actuellement au centre Rescue d’Ottawa, attendant une famille d’accueil.

Partager sur Facebook
1,229 1.2k Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Courtoisie

Aimez / Commenter