Histoires : La chienne a survécu aux combats de chiens, puis elle a protégé son amie à l'article de la mort jusqu'à ce qu'elle voit de la gentillesse

La chienne a survécu aux combats de chiens, puis elle a protégé son amie à l'article de la mort jusqu'à ce qu'elle voit de la gentillesse

Layla était collée sur Gracie, comme pour la protéger.

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Ces deux chiennes ont été trouvés dans un parc, près de Philadelphie. Elles ont été utilisées dans des combats de chiens avant d'être abandonnées. 

Layla était collée sur Gracie, comme pour la protéger. 

«Elle ne l’aurait jamais laissée», a expliqué l’officier Russ Harper, officier de police et co-fondateur de Justice Rescue, une association qui sauve les chiens en détresse. «Chaque fois que quelqu’un essayait de s’approcher, son amie essayait de la protéger.»

Russ a trouvé les chiennes au parc et il a appelé Layla d'une voix douce, sans savoir son nom. La chienne s'est approchée, visiblement prête à recevoir des coups. Mais l'homme l'a caressée et Layla a compris qu'elle et son amie étaient enfin en sécurité. 

Elle a laissé Russ s'approcher de Gracie puis l'homme a réchauffé les chiennes avec son gilet de police. Il a transporté les chienns chez le vétérinaire, mais il ne voulait pas se faire de faux espoirs.

Gracie était en train de mourir. Elle était froide et pouvait à peine ouvrir les yeux. Russ s'attendait à ce que le vétérinaire lui dise qu'il doive l'euthanasier, mais les deux hommes voulaient tout tenter pour la sauver. 

Les deux chiennes étaient maigres et avaient des cicatrices et des plaies sur tout le corps. C'était horrible à voir. 

Mais quelques jours plus tard, Gracie a commencé à aller mieux. 

«Gracie m’a vu et s’est levée. Elle se souvenait de moi… Elle voulait me suivre. Je me suis assis et elle s’est assise sur mes genoux», a raconté Russ. 

Mais le lendemain, c'est Layla qui a commencé à aller mal. Elle a dû recevoir des soins d'urgence. 

Après quelques jours, son état s'est stabilisé. 

Les deux chiennes doivent encore recevoir des soins du vétérinaire pendant une semaine. 

Russ a accepté de les prendre chez lui ensuite pour les rééduquer et les socialiser. Les chiennes doivent réapprendre l'amour et la confiance. 

Lorsqu'elles seront prêtes, elle pourront être adoptées. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Animaals · Crédit Photo: Animaals

Aimez / Commenter