Histoires : La fille d’une infirmière a mal à la tête et fait de la fièvre et les médecins la renvoient tout de même à la maison. Cependant, ils ont manqué quelque chose

La fille d’une infirmière a mal à la tête et fait de la fièvre et les médecins la renvoient tout de même à la maison. Cependant, ils ont manqué quelque chose

Un danger invisible

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
371 371 Partages

Sur les réseaux sociaux, on voit apparaître de nombreux avertissements concernant les maladies que peuvent transmettre les parasites tels que les tiques. La maladie de Lyme se répand rapidement et il est important pour les parents de savoir comment repérer ces parasites et, surtout, de savoir comment les retirer correctement. Toutefois, une infirmière prévient d’autres dangers plus méconnus.

Natalie Wash, de Wheeling, en Virginie Occidentale, a vécu un véritable cauchemar quand sa fille Natasha, 7 ans, est tombée soudainement malade. La petite fille s’est réveillée un matin avec des maux de têtes. Quelques heures plus tard, elle ne pouvait plus marcher et elle faisait 104°F (40 °C) de fièvre.

Dans l’après-midi, une bosse s’est formée sur le côté de sa tête et a enflé en plus de changer de couleur. Paniquée, elle s’est dépêchée d’emmener sa fille à l’hôpital, où les médecins ont diagnostiqué une morsure d’araignée. Toutefois, cela semblait bien pire.

« Elle est la plus jeune de mes trois enfants et je suis infirmière, j’ai vu bien des choses, » raconte Natalie. « Je n’ai jamais vu un enfant tomber malade aussi rapidement. » Elle a alors emmené Natasha à l’hôpital pour enfants de Pittsburgh où de nombreux spécialistes, ont examiné la petite fille. Personne n’avait vu une telle marque auparavant et ni les médications, ni les intraveineuses n’aidaient.

Après de multiples examens, un diagnostic est finalement tombé : il s’agissait de la maladie de Lyme. Les symptômes que présentait Natasha étaient certes atypiques, mais dès que le traitement approprié a commencé, elle s’est mise à récupérer rapidement. La bosse s’étant développée de façon anormale, Natalie a publié des photos sur Facebook afin d’aider les autres parents.

« J’ai voulu partager ces photos afin d’aider à prévenir que quelqu’un d’autre vive ça. La maladie de Lyme est en progression et ce que Natasha a eu a attaqué son système nerveux. S’il vous plaît, prenez des précautions contre les tiques pour vos enfants et vous-même. »

Si Natalie n’a jamais trouvé une tique sur sa fille, elle conseille de regarder pour trouver des morsures en général. « C’était probablement les trois jours les plus effrayants de ma vie de mère. Aucun enfant ne devrait traverser ça si on peut le prévenir. »

Natasha est rapidement rentrée de l’hôpital et va beaucoup mieux.

 

Partager sur Facebook
371 371 Partages

Source: Shared
Crédit Photo: Facebook

Aimez / Commenter