Histoires : Le message de cette mère sur la réalité d’avoir un enfant atteint de TDAH devient rapidement viral

Le message de cette mère sur la réalité d’avoir un enfant atteint de TDAH devient rapidement viral

Pensez-y avant de juger le comportement d'un enfant ou de ses parents...

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
43 43 Partages

Élever des enfants n'est pas facile…  Élever un enfant ayant des besoins spéciaux comporte des défis uniques. Pour Taylor Meyers, maman en solo de deux enfants, élever une fillette de 4 ans présentant un trouble d'hyperactivité avec déficit d'attention (TDAH) peut parfois s’avérer difficile. .

Un jour que Taylor faisait l’épicerie, sa fille Sophie, sa fille s’est mise à se tortiller dans le chariot, poussait une crise de colère et rendait la vie très difficile à sa mère et à son petit frère. Taylor a ignoré Sophie, ne voulant pas renforcer les mauvais comportements, mais ne voulant pas non plus abandonner ses achats et sortir du magasin.

C’est alors qu’elle a entendu quelqu'un derrière elle dire quelque chose « Oh… donnez-lui un biscuit pour qu'elle se taise! »

«Je pouvais mieux répondre. J'aurais pu lui expliquer que mon enfant de quatre ans souffre d'un TDAH assez grave, j'élève mes deux enfants seule, je fais de mon mieux et je n'ai pas eu d'autre choix que d'attendre à l'épicerie », a écrit Taylor dans une publication virale, après l'incident. «Au lieu de cela, j'ai rétorqué « Qlle a quatre ans et vous devez vous occuper de vos *** affaires».

Bien que la plupart des bambins aient des crises de colère, ces crises peuvent être particulièrement intenses chez les enfants atteints du TDAH. Selon Understood, une organisation qui met en lumière les problèmes d’apprentissage et d’attention chez les enfants, les enfants atteints de TDAH peuvent avoir des problèmes d’impulsivité ou exprimer leurs émotions dans des accès de colère».

Heureusement, l’histoire a une fin heureuse. Pendant que Taylor scannait ses achats, une autre femme s’est approchée de Sophie et a tenté de la distraire en disant: «Non, tu ne peux pas en avoir aujourd’hui. Tu dois être bonne pour ta maman. Elle a besoin que tu sois bonne pour elle. J'ai une petite fille comme toi. Quel âge as-tu? Quel âge a ton frère?

La femme a fini par les sortir du magasin et Taylo a été si reconnaissante qu'elle a écrit ceci:

« Il suffit d'un seul commentaire pour casser quelqu'un. Vous ne savez jamais ce que quelqu'un traverse. Vous ne connaissez jamais les problèmes d'un enfant qui les conduisent à se conduire mal et à moins que vous ne connaissiez la difficulté d'être un parent d'un enfant comme le mien, vous ne pouvez pas me juger. Mais il faut aussi un petit geste de bonté pour qu’une maman ressente le réconfort et la validation. Merci à la femme de Walmart aujourd'hui, pour avoir démontré cette gentillesse envers mes enfants et moi. Merci de les avoir fait sortir. Merci de me soutenir. Les mamans doivent rester ensemble. »

Voici une autre histoire réconfortante du même genre…

Lorsque Rochel Groner a entendu un jeune garçon hurler pendant un vol transatlantique de huit heures entre Bruxelles et New York, elle a décidé de donner un coup de main.

«Ce n’était pas un enfant qui demandait un jouet ou qui disait que mes oreilles me faisaient mal. Il ne semblait pas qu’il pleurait avant de s’endormir», a déclaré la femme à Southern Living. « Je me suis dit «Il est bouleversé. Il est non verbal. Il a des besoins spéciaux ». »

Rochel est une ancienne institutrice et elle dirige avec son mari Bentzion, Friendship Circle, un organisme à but non lucratif basé à Charlotte, en Caroline du Nord.  On y associe de jeunes bénévoles à des enfants ayant des besoins particuliers, comme l’autisme. Elle a utilisé son expérience de travail avec des jeunes ayant des besoins spéciaux pour calmer le garçon d’environ 8 ans.

Voici une photo du compte Facebook du mari de Taylor. On y voit la femme qui réconforte l’enfant.

Taylor s'est occupé du garçon pendant une heure ou deux et le reste du vol s'est déroulé sans accroc.

Taylor Groner reste humble à propos de sa bonne action et espère que son histoire inspirera d’autres gens à faire preuve de compassion  et d’empathie et à aider les étrangers dans le besoin.

Partager sur Facebook
43 43 Partages
Aimez / Commenter