Histoires : Les médecins ne lui donnaient que quelques semaines à vivre. Il voulait tellement assister à la naissance de sa soeur qu'il a défié les pronostics.

Les médecins ne lui donnaient que quelques semaines à vivre. Il voulait tellement assister à la naissance de sa soeur qu'il a défié les pronostics.

Quelle belle leçon de courage et d'amour!

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
347 347 Partages

L'amour fraternel est plus fort que tout. L'histoire qui suit le démontre parfaitement. 

Âgé d'à peine 9 ans, le jeune Bailey Cooper était atteint d'un cancer en phase terminale. Il savait qu'il n'en avait plus longtemps sur cette terre, mais plus que tout, il était motivé à rencontrer sa soeur. 

Source image : Capture d'écran / Bristol Live

Tout avait pourtant commencé de manière anodine. À l'été 2016, sa santé s'était dégradée. En septembre de cette année, là, l'enfant est allé à l'hôpital où on croyait qu'il souffrait d'une infection virale. Puisque les traitement ne fonctionnaient pas, les médecins ont ensuite cru qu'il avait une grave infection pulmonaire et lui ont administré des antibiotiques. 

Mais le petit Bailey s'est mis à souffrir de vives douleurs au ventre. Il a donc passé des examens sanguins qui ont confirmé le pire.

Source image : Capture d'écran / Bristol Live

En 2016, on lui a diagnostiqué un lymphome non hodgkinien, un type de cancer rare qui s'attaque à toutes les glandes et aux vaisseaux sanguins du corps. Le cancer s'était déjà propagé partout à travers son corps et il en était à un stade relativement avancé.

C'est avec beaucoup de courage que Bailey a subi des traitements de chimiothérapie en prenant également de nombreux médicaments. En février 2017, il était en rémission. 

Source image : Capture d'écran / Bristol Live

Les médecins croyaient alors qu'il était sauvé. Le garçon devait passer des tests de contrôle tous les trois mois, mais la famille était heureuse qu'il soit de retour à la maison. 

Source image : Capture d'écran / Bristol Live

Mais au printemps 2017, Bailey montrait à nouveau des signes de fatigue. L'hôpital avait appelé Lee et Rachel, les parents du garçon, pour leur faire part des résultats des derniers tests. Le cancer était tristement revenu et les pronostics n'étaient pas très positifs. 

Cet été-là, Bailey a pu passer du temps à la maison avec les siens, mais à la fin du mois d'août 2017, le garçon est entré d'urgence à l'hôpital. Le cancer s'était propagé à plusieurs de ses organes de manière si aggressive qu'il était maintenant en phase terminale.

Source image : Capture d'écran / Bristol Live

Le garçon savait ce qu'il attendait et il avait même commencé à préparer ses funérailles. Il souhaitait que toutes les personnes présentes lors de ses obsèques soient vêtues de costumes de super-héros. 

Son état de santé se dégradait et ses parents ne croyaient pas qu'il allait défier les pronostics. Pourtant, Bailey s'était promis de ne pas partir tant que sa mère n'aurait pas donné naissance à sa petite soeur, qu'il espérait tant rencontrer. Il avait même demandé à sa mère s'il était possible de la nommer Millie, un prénom qu'il affectionnait tout particulièrement.

Lorsque Millie est née à la fin du mois de novembre 2017, Bailey était fou de joie. Il s'en est occupé comme n'importe quel grand frère l'aurait fait. Il lui chantait des berceuses, changeait sa couche, la lavait, la berçait. C'est ce tout petit être plein de vie qui lui a permis de passer à travers cette période si difficile. 

Source image : Capture d'écran / Bristol Live

Les médecins avaient prédit qu'il ne verrait jamais sa soeur. Et pourtant, il a pu la chérir durant quelques semaines. 

Source image : Capture d'écran / Bristol Live

Peu à peu, son état s'est gravement détérioré et il a été conduit en ambulance à l'hôpital le 22 décembre 2017. Il a dit à ses parents qu'il était temps pour lui de devenir l'ange gardien de Millie.

Source image : Capture d'écran / Bristol Live

Les parents du jeune garçon ont mentionné que Bailey a fait le plus beau des sourires en serrant sa petite soeur dans ses bras pour la dernière fois avant de mourir. 

Bailey s'est éteint en tenant les mains de ses parents, la veille de Noël. 

Le garçon a vécu ses derniers jours avec beaucoup de sérénité, entouré des siens. 

Quelle belle leçon de courage et d'amour!

Partager sur Facebook
347 347 Partages
Aimez / Commenter