Histoires : Lorsque ce garçon vivant avec un seul bras rencontre son grand-père d'adoption, il se rend compte qu'il n'est pas seul au monde
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Lorsque ce garçon vivant avec un seul bras rencontre son grand-père d'adoption, il se rend compte qu'il n'est pas seul au monde

La vie lui sourit enfin après 6 tentatives d'adoption.

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
289 289 Partages

Tous les enfants méritent de vivre entourés d'une famille aimante, peu importe leur condition. Malheureusement, dans les cas d'adoptions, les futurs parents hésitent souvent à adopter des enfants avec des conditions particulières. 

Un couple de Canadiens vivant à Terre-Neuve a posé un geste touchant en adoptant un petit garçon différent des autres. 

Doug et Lesley Facey avaient choisi de s'inscrire auprès d'une agence d'adotion au Kazakhstan, un pays à la frontière de la Russie et de la Chine. 

En parcourant les dossiers d'adoption, ils sont tombés sur celui d'un garçon de quatre ans. Aussitôt qu'ils l'ont vu, ils savaient que c'était l'enfant qu'ils désiraient tant adopter. 

D'ailleurs, la raison qui les avaient poussé à choisir cet enfant était plutôt inhabituelle...

Kirill était né sans main droite... Tout comme le père de Doug!

Chris Facey est lui aussi né avec une main manquante. Et d'ailleurs, la première fois qu'il a aperçu son petit-fils adoptif, il s'est exclamé «Il est comme moi», avec la voix remplie d'émotion.

Doug et Lesley n'ont jamais considéré Kirill comme un garçon handicapé en le voyant. 

Pour eux, le fait qu'il soit né sans main droite ne posait aucun problème. À leurs yeux, si des athlètes paralympiques pouvaient performer avec des membres manquants, leur fils pourrait tout aussi bien réaliser ses rêves. Ils ont décidé qu'ils montreraient au garçon qu'il n'y avait pas de limite et qu'ils étaient prêts à remuer ciel et terre pour lui.

Lors de l'adoption, lorsque le petit Kirill a rencontré son grand-papa, il a été à la fois surpris et heureux de constater qu'il n'était pas seul dans sa condition. 

Immédiatement, une incroyable connivence s'est développée entre Kirill et Chris.

D'ailleurs, Chris a eu la chance d'avoir lui-même des parents qui ne l'ont pas considéré comme un enfant handicapé. Et c'est cela qu'il souhaite transmettre à son petit-fils. 

Le garçon a connu un bien mauvais départ dans la vie. D'abord abandonné, il a connu six expériences d'adoption qui se sont soldées par un échec. Mais aujourd'hui, il vit avec des parents qui feraient tout pour lui et un grand-papa qui lui fait comprendre que sa particularité n'a rien d'handicapant. 

Et maintenant, la vie lui sourit enfin!

Partager sur Facebook
289 289 Partages
Aimez / Commenter