Histoires : Son enseignante jugeant sa tenue trop légère, elle fait son exposé en sous-vêtements
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Son enseignante jugeant sa tenue trop légère, elle fait son exposé en sous-vêtements

Une réaction culottée

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
2 2 Partages

De nombreuses polémiques ont lieu autour des codes vestimentaires. Qu’est-ce qui est une « tenue décente » ou « indécente » ? Les établissements scolaires, qu’il s’agisse de collèges, lycées ou d’universités ne s’accordent pas.

Les étudiants font face à des réglementations vestimentaires plus strictes que leurs homologues masculins, de plus, elles varient d’un établissement, voire même d’un enseignant, à l’autre.

À Valence, en France, au lycée Émile-Loubet, une étudiante qui portait une jupe au genou et des collants opaques s’était fait critiquer par le personnel. Ses collègues étudiants s’étaient mobilisés afin de décrier le code vestimentaire sexiste du lycée.

Nombreuses sont les façons de protester contre ces règles sexistes, et celle que nous vous présentons aujourd’hui a le mérite de démontrer un culot incroyable.

Au début du mois de mai, Letitia Chai devait présenter sa thèse à sa classe de l’université Cornell, dans l’État de New York. Il s’agissait d’un exercice d’entraînement, et non pas de la soutenance.

Son enseignante, Rebekah Maggor, lui reprochait sa tenue.

« La première chose qu’elle m’a dit, c’est : « Vous porteriez vraiment ça ? ». J’étais surprise, je n’ai pas su quoi répondre. »

L’étudiante portait alors un short que son enseignante trouvait « trop court » et mentionna que sa tenue risquait de « détourner l’attention des hommes » de sa soutenance.

« Je ne suis pas responsable de l’attention de qui que ce soit, car nous sommes doués d’autonomie et de la capacité à réfléchir, » dit l’étudiante à ce propos.

Letitia a quitté la pièce, bouleversée. L’enseignante, elle, s’est excusée auprès de sa classe « pour les mots qu’elle a employés » et a reconnu que « la notion de short trop court, pour une femme, est lourde de sens au niveau politique comme culturel ».

Toutefois, selon Letitia, l’altercation n’en est pas restée là, l’enseignante l’aurait suivie pour lui demander « ce que sa mère penserait de sa tenue ».

Capture vidéo YouTube

« Ma mère est une féministe, elle enseigne le genre et la sexualité. Elle n’a aucun souci avec mon short. »

Acculée par son enseignante, Letitia a alors décidé de donner la meilleure présentation de sa vie.

Revenue dans la classe, elle s’est dévêtue afin de se retrouver en sous-vêtements et a livré son exposé en intégralité.

Lorsqu’elle a relaté l’incident sur son profil Facebook, elle en a profité pour inviter les étudiants à assister à sa soutenance le samedi de cette même semaine.

Elle s’y est présentée dans la même tenue et s’est encore mise en sous-vêtements, tout en invitant les présents à suivre son exemple. La moitié de l’assistance l’a accompagnée dans son geste et a suivi sa soutenance en sous-vêtements.

Letitia affirme avoir fait valider son plan par son directeur de thèse.

« J’ai reçu de très nombreux messages d’étudiantes disant que ça leur est arrivé, dans diverses classes, à diverses occasions. Ça n’est pas normal. »

En tout cas, Letitia ne manque pas d’audace et de détermination, se montrant prête à protester contre des règles discriminatoires.

Qu’en pensez-vous ?

 

Partager sur Facebook
2 2 Partages

Source: Madmoizelle
Crédit Photo: Capture vidéo YouTube

Aimez / Commenter