Histoires : Un adolescent rejeté par ses amis le soir même du bal connaît un revirement de situation

Un adolescent rejeté par ses amis le soir même du bal connaît un revirement de situation

Avec des amis comme ça, pas besoin d'ennemis!

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
277 277 Partages

La plupart des adolescents attendent avec impatience le jour de leur bal de finissants. Même si cette occasion spéciale est souvent bien loin de ce que l'on voit dans les films, il en résulte tout de même beaucoup de plaisir et des souvenirs inoubliables. 

Mais pour un jeune homme originaire de la ville de Chicago, dans l'État de l'Illinois, le bal a failli prendre une tournure cauchemardesque quand ses supposés amis l'ont laissé tomber à la dernière minute. Le jeune garçon a toutefois connu un heureux revirement de situation, selon les informations rapportées par le site Yahoo. 

Photo: Courtoisie - John Richards

John Richards, un DJ de la station de radio KEXP à Seattle, avait reçu le 31 mai dernier une lettre de la part de la mère d'un adolescent du nom de Jackson Loop.

La dame, appelée Sheila Loop, avait demandé au DJ de faire jouer la chanson All my friends de LCD Soundsystem. Dans sa lettre, la dame a également expliqué que son fils Jackson était excité d'aller au ball avec son groupe d'amis. Toutefois, le 26 mai dernier, soit le jour du bal, le garçon a reçu un message du groupe annonçant que les photos du pré-bal allaient être annulées. Il a donc attendu la soirée afin de revêtir son complet neuf, spécialement fait sur mesure pour l'occasion. 

« Et puis il a attendu, et il a attendu, et il a attendu. Personne n'a répondu à ses messages ou pris ses appels. Son frère et sa sœur cadets et moi l'avons observé alors qu'il commençait à se rendre compte qu'il avait été abandonné et je dois vous dire que dans mes 18 ans en tant que mère, je n'ai jamais ressenti autant de douleur. Il a été pris d'une quantité indescriptible de rage. C'était ... douloureux. Puis, après avoir changé de costume, il a vu toutes les photos de pré-bal sur Facebook, et il s'est presque effondré dans la cuisine », a écrit Sheila.

Mais son garçon n'était pas surpris d'avoir été traité de cette façon. Il avait souvent dit à sa mère qu'il se sentait comme un garçon « perdant invisible et jetable », en luttant pour s'intégrer à un groupe d'amis. 

« Il a toujours vraiment voulu faire partie d'un groupe. Ce n''est qu'au moment de le voir rejoindre le groupe de musique de l'école secondaire où nous avons pensé: "Oh, génial! Il va y avoir des enfants qui jouent de la musique!  », a confié Sheila à Yahoo Lifestyle.

Mais les enfants ne voulaient pas devenir amis avec Jackson, qui a raconté à sa mère qu'ils l'avaient déjà laissé de côté lors d'un voyage à Disney World, ainsi qu'à d'autres occasions. 

« J'ai été un peu aveugle à ce sujet », a constaté Jackson, en avouant que c'est un peu de sa faute, en ayant laissé les autres enfants le blesser de cette façon. « Je les ai laissés me traiter de cette façon, du genre "ils peuvent faire ce qu'ils veulent, cela ne me fait rien, je vais rester en arrière", mais je n'ai jamais vraiment aimé ça. Cela est vraiment blessant quand, chaque fois, je suis laissé de côté, en arrière, et que personne ne me parle ». 

Heureusement, le vent a tourné pour Jackson. Un autre groupe d'étudiants a vu ce qui était arrivé à Jackson et a décidé de prendre les choses en main.

L'une des adolescentes, du nom de Sophie, a envoyé un message au garçon, lui demandant de venir chez elle, vêtu de son complet. En arrivant sur les lieux, il a vu tous ces jeunes, bien vêtus, qui lui ont lancé « Bon faux bal! »

« J'étais sous le choc, je ne savais pas quoi dire. J'étais en train de me changer dans la salle de bain et j'ai versé une larme car personne n'a jamais fait quelque chose comme ça pour moi », a-t-il confié. 

Le groupe d'amis a ainsi passé l'après-midi à faire des photos, à manger du gâteau et à faire tout ce que Jackson aurait fait à son « vrai » bal avec ses faux amis. 

Partager sur Facebook
277 277 Partages

Source: Yahoo · Crédit Photo: Courtoisie

Aimez / Commenter