Histoires : Un bébé sans jambes est abandonné devant un temple bouddhiste et 23 ans plus tard, elle inspire le monde entier.

Un bébé sans jambes est abandonné devant un temple bouddhiste et 23 ans plus tard, elle inspire le monde entier.

Quelle inspiration!

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
132 132 Partages

Personne n’a une vie parfaite et tous ont leurs problèmes. Il faut seulement se rappeler que l’on peut toujours surmonter les obstacles. Si vous avez besoin d’inspiration, l’histoire de Kanya Sesser saura sûrement vous inspirer !

Née sans jambes, Kanya n’avait qu’une semaine lorsqu’elle a été abandonnée par ses parents, à un temple bouddhiste en Thaïlande.

Elle y a passé les deux premières années de sa vie avant d’être adoptée par un couple de Portland, dans l’Oregon.

Son handicap ne l’a aucunement empêchée de bien vivre, car elle a trouvé des façons de vivre une vie bien remplie.

La jeune femme est passionnée de sports extrêmes et pratique le surf, le ski et le skate depuis ses 9 ans.

« Certaines personnes disent que j’ai surmonté beaucoup de choses, mais je ne le vois pas comme ça. J’ai longtemps pensé que ne pas avoir de jambes était quelque chose de normal. »

Elle refusait de se cantonner à un fauteuil roulant, se déplaçant uniquement en skateboard ou sur les mains. Elle n’a pas de jambes ? Elle n’a donc pas de limites. Forte de cet axiome, rien ne l’arrête.

À 15 ans, elle pose pour de grandes marques de vêtements sport tels que Billabong, Nike et Rip Curl. Aujourd’hui, elle est mannequin pour de la lingerie.

« C’est quelque chose de marrant à faire et ça raconte aussi mon histoire. Je suis différente et c’est sexy. Je n’ai pas besoin de jambes pour me sentir sexy. »

Toute sa vie, elle a eu à faire avec les regards des autres, qu’elle se contentait d’ignorer.

« La société n’a pas d’emprise sur nous, tout ce qui compte est comment on se sent. Soyez confiants. La vie continue, la vie a de la valeur. Et nous avons ce moment unique, une vie. Pas de jambes, pas de limites.

Kanya vit maintenant à Los Angeles et est un modèle époustouflant. En fait, elle ne se considère pas handicapée, elle est simplement « unique et différente ».

Elle a d’ailleurs représenté les États-Unis aux Jeux paralympiques de 2018, en Corée du Sud, dans la discipline mono-ski.

Quelle femme inspirante !

 

Partager sur Facebook
132 132 Partages

Source: Mambee · Crédit Photo: Réseaux sociaux

Aimez / Commenter