Histoires : Un frère et une soeur reçoivent un diagnostic d’un même cancer en l’espace de deux semaines

Un frère et une soeur reçoivent un diagnostic d’un même cancer en l’espace de deux semaines

L'ultime cauchemar pour des parents!

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
118 118 Partages

C’est l’histoire d’une petite famille qui avait tout pour être heureuse et dont la vie a basculé dramatiquement en deux semaines seulement.

Pour un parent, apprendre que son enfant a un cancer est la pire des nouvelles. Une fin du monde familiale. Apprendre que ses DEUX enfants en souffrent, c’est un cauchemar difficile à imaginer!

C’est ce qui est arrivé à la famille de Duncan et Nohea  Avery, les parents de Kalea et Noah, âgés de 6 et 4 ans.

 

Kalea

Kalea, 6 ans, est une skateuse passionnée, qui avait de fréquents maux de tête. Sa mère l'a donc emmenée aux urgences. Ce simple symptôme s’est trouvé être un médulloblastome, une tumeur à l’arrière du cerveau de la petite fille. Le 11 juin, Kalea a dû subir une opération compliquée, au risque de mourir. Le diagnostic a été absolument dévastateur. Les parents, Duncan, un entraîneur de surf, et Nohea, une infirmière praticienne, se souviennent de ces horribles moments…

 Nous sommes passés d’une petite fille en bonne santé, skateuse et footballeuse, qui adore simplement la vie, à une petite fille à qui l’on venait d’enlever une tumeur du cerveau, ont-ils raconté.

Noah

Malheureusement, ce n’était que le début du cauchemar. En l'espace d'une semaine, quand Kalea était encore à l'hôpital, les parents ont noté un comportement étrange chez leur garçon. Noah commençait à marcher de façon inhabituelle, faisait des siestes tous les jours et montrait toujours sa tête avec le doigt. Le père a emmené son petit garçon chez le pédiatre. Le Dr Lauren Nguyen, qui connaissait déjà l'état de Kalea, a dit :

Quand j'ai regardé Noah marcher dans le couloir, mon cœur s’est emballé. Mais, la foudre pouvait-elle vraiment frapper deux fois?

Les examens de Noah ont révélé d’horribles nouvelles : le médulloblastome du petit frère était encore plus gros que celui de Kalea! C'est pourquoi cette raison que la grande soeur n'avait pas les mêmes symptômes que son frère. C'est un cas médical sans précédent;  un frère et une sœur ont développé des tumeurs en un laps de temps tellement court. Le Dr Ramin Javahery, le chirurgien qui a opéré Kalea, était complètement sous le choc :

 

Je me disais : ‘Huh, même nom de famille, bizarre’. Il ne m’est pas venu à l’esprit que je pouvais voir entrer son frère. J’ai supposé que c'était quelqu'un d'autre... Ensuite, l'oncologue m'a parlé de ce qu’il se passait, et je me suis dit : 'Oh, mon Dieu.'

Le docteur Javahery a réussi à retirer les tumeurs de Kalea et de Noah. Apparemment, elles ne s'étant pas propagées à d'autres parties de leurs corps. Les enfants ont 80% de chances de survie sur cinq ans. Si les tumeurs ne reviennent pas pendant cette période, il y a peu de risque que le cancer revienne.

Le traitement de la soeur et du frère comprend de la radiothérapie et de la chimio, ce qui est très nocif pour des cerveaux en pleine croissance. Leur développement cognitif sera considérablement retardé, mais ils survivront très probablement.

Nohea  et Duncan pensent que tout ceci est arrivé pour une bonne raison :

Peut-être que la raison pour laquelle nous avons été mis au monde est que nous pouvons trouver le gène qui cause le médulloblastome.

Les médecins affirment que la cause la plus probable de ce type de cancer chez ces deux enfants est une mutation génétique spécifique. Ils procèdent à des tests sur la famille pour déterminer ce qui rend les enfants vulnérables au cancer. Duncan et Nohea ont créé un compte Instagram pour sensibiliser les gens et créer une forte communauté de soutien : @fight.like.the.averys.

La famille a encore un long chemin à parcourir. Espérons qu’ils n’y rencontrent pas trop d’embûches!

Aucun enfant ne devrait souffrir ainsi. Nous leur souhaitons un prompt et un total rétablissement!

Partager sur Facebook
118 118 Partages
Aimez / Commenter