Histoires : Un garçon est amputé des 4 membres et sa mère livre un vibrant plaidoyer pour prévenir les autres parents

Un garçon est amputé des 4 membres et sa mère livre un vibrant plaidoyer pour prévenir les autres parents

Tous les détails ici...

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
182 182 Partages

La maladie d'un enfant est l'un des pires cauchemars auxquels un parent pourrait faire face.

Le site Mama Mia rapporte que c'est ce qui est arrivé aux parents du petit Robbie, qui n'avait que cinq mois et demi lorsqu'il a été mis dans un coma.

C'est à l'hôpital de Perth, en Australie, que sa mère a découvert que son petit garçon avait été infecté par le méningocoque B, une infection qui aurait pu être évitée grâce à la vaccination.  

 Desiree Scofield, 25 ans, a eu le coeur brisé. Elle a aussi été prise de colère car ce n'est qu'en googlant la maladie de son fils qu'elle a appris, une fois trop tard, que le pire aurait facilement pu être évité. 

« Nous avons vu ses membres se nécroser sous nos yeux dans les deux heures qui ont suivi l'arrivée à l'hôpital », raconte la mère de deux enfants à Mamamia.

Le petit Robbie a dû être placé dans un coma durant deux mois afin de recevoir les antibiotiques destinés à combattre l'infection. Ce n'est que l'année suivante qu'il a enfin pu être amputé de ses quatre membres. 

«Je ne serai plus jamais capable de lui tenir la main », a déclaré sa mère

« C'est un aspect auquel les gens ne pensent pas à propos de la méningite, dit-elle. L'un des plus grands problèmes de la maladie est les dommages à long terme qu'elle fait aux familles.»

Le petit Robbie a dû rester à l'hôpital durant un total de 18 mois. Il a maintenant besoin d'une orthophoniste tous les jours afin d'apprendre à s'exprimer normalement. 

La mère du petit garçon travaille désormais avec le Meningitis Center Australia afin de sensibiliser la population et de la mettre au courant des vaccins disponibles. 

 

Robbie est aujourd'hui heureux et en bonne santé malgré ses membres amputés. Sa mère espère toutefois que son histoire raisonnera à travers l'Australie, et même le monde, afin d'éviter que cela n'arrive à un autre enfant.

Partager sur Facebook
182 182 Partages

Source: Mamma Mia · Crédit Photo: Facebook

Aimez / Commenter