Histoires : Un père immortalise la mémoire de son fils de la plus belle des façons après que l'enfant soit décédé dans son sommeil

Un père immortalise la mémoire de son fils de la plus belle des façons après que l'enfant soit décédé dans son sommeil

Une initiative qui aura inspiré bien des gens!

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
0 0 Partages

La perte d'un enfant est toujours une dure épreuve pour les parents. Et même si l'enfant meurt au terme d'une longue maladie et que ses proches s'y attendaient, il n'en demeure pas moins que la douleur peut être profonde.

Le site Little Things rapporte l'histoire d'un couple, Ernest et Anneke Robinson. 

Les deux ont accueilli leur premier enfant, Matthew Stanford Robinson le 23 septembre 1988. Malheureusement, le garçon souffrait de plusieurs handicaps. Et en raison d'un manque d'oxygène, l'enfant était aveugle et paralysé des pieds jusqu'au cou.

Les médecins n'étaient pas optimistes. Selon eux, Matthew ne vivrait que quelques heures avant de décéder. Mais contre toute attente, avec la force et l'amour de sa famille, l'enfant s'est rendu jusqu'à l'âge de dix ans et demi.

Malheureusement, le petit est finalement décédé en 1999. Afin d'honorer sa mémoire, Ernest a voulu faire en sorte que la pierre tombale au cimetière soit à la fois belle et unique en son genre. Il voulait qu'elle se rapproche de l'essence même de son petit garçon et qu'elle devienne un message d'espoir plutôt que de deuil.

Photo: Courtoisie - Ability Found

Il faut dire que le garçon avait surpris tous les docteurs, en vivant plus de dix ans plutôt que quelques heures. 

Et même s'il ne parvenait qu'à prononcer quelques mots de vocabulaires, le jeune garçon a inspiré sa famille, ainsi que toute sa communauté. 

C'est en février 1999 que le petit Matthew est décédé paisiblement dans son sommeil. Il était alors âgé de onze ans. 

Comme il avait marqué autant de gens au cours de sa vie, l'Église où avaient lieu ses obsèques était remplie à pleine capacité. Tous voulaient dire au revoir au garçon. 

« Et alors il arrivera que les esprits des justes seront accueillis dans un état de bonheur, appelé le paradis, un état de repos, un état de paix, où ils se reposeront de tous leurs maux et du chagrin », était-il écrit dans le discours prononcé lors de ses obsèques. 

Photo: Courtoisie - Find a Grave

Alors, quand Ernest a décidé d'immortaliser la mémoire de son fils au cimetière de Salt Lake City, il a choisi de faire les choses en grand. 

Photo: Courtoisie - Ability Found

Il a donc installé une statue d'un petit garçon libéré de sa chaise roulante, trouvant enfin la paix au paradis. 

Photo: Courtoisie - Ability Found

Regardez toute l'histoire du petit Matthew dans la vidéo ci-dessous:

 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Little Things · Crédit Photo: YouTube

Aimez / Commenter