Histoires : Un perroquet perdu parle aux policiers pour qu'ils l'aident à retrouver son chemin et rentrer à la maison

Un perroquet perdu parle aux policiers pour qu'ils l'aident à retrouver son chemin et rentrer à la maison

L'oiseau n'ayant pas de micropuce, il était impossible de savoir à qui il appartenait.

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
1,270 1.3k Partages

Un perroquet bleu propre et dodu est entrée dans une chambre d'hôtel à Sagamihara, au Japon, en avril 2012. 

L'oiseau n'ayant pas de micropuce, il était impossible de savoir à qui il appartenait, mais il était clair qu'un humain s'occupait de lui. 

En plus, il n'avait aucun signe distinctif et personne ne savait s'il venait de cette ville ou d'un endroit plus loin. 

Les policiers étaient prêts à abandonner les recherches et à transporter l'oiseau dans un refuge quand il est mis à parler!

«Hashimoto, Sagamihara, Tokyo…»

Le perroquet était en train de donner son adresse! 

Grâce à ces informations, les policiers ont trouvé le numéro de télépone de la résidence. 

Fumie Takahashi, une femme de 64 ans, a répondu au téléphone et elle a confirmé qu'elle avait bien perdu un perroquet bleu. 

Elle a dit aux policiers que l'oiseau avait 2 ans et qu'il se nommait Piko. 

«Il s'est soudainement échappé de la maison alors que j'étais occupée à autre chose», raconte Fumie au journal local. 

Les médias nationaux se sont aussi intéressés à l'histoire étonnante de Piko qui est devenu en quelque sorte une star dans son pays. 

En conférence de presse avec Fumie quelques jours après leurs retrouvailles, Piko a répété son exploit devant les micros des journalistes. 

«Ce n'est pas la première fois que Piko s'enfuit. C'est pour ça que je lui ai appris notre adresse et notre numéro de téléphone. Je ne pensais tout de même pas qu'on le retrouverait», raconte Fumie lors de la conférence de presse.

Voyez la conférence de presse en vidéo (en japonais) :

Partager sur Facebook
1,270 1.3k Partages

Source: Barouf
Crédit Photo: Capture d'écran

Aimez / Commenter