Histoires : Un policier au grand coeur adopte le bébé accro à la drogue d'une mère toxicomane

Un policier au grand coeur adopte le bébé accro à la drogue d'une mère toxicomane

Trop d'enfants souffrent comme elle...

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
804 804 Partages

À Albuquerque, au Nouveau-Mexique, l’officier de police Ryan Holets venait de répondre à un appel concernant un vol dans un magasin quand il a croisé Crystal Champ, 35 ans, s’apprêtant à s’injecter de l’héroïne.

Il a allumé sa caméra et s’est approché de la femme et son compagnon. Lorsqu’il a remarqué que Crystal était enceinte, il s’est mis à la réprimander : « Vous allez tuer votre bébé. Pourquoi avez-vous à faire ça ? Ça va ruiner la vie de votre bébé, » lui dit-il, alors qu’elle éclate en sanglots.

« Je sais à quel point ma situation est mauvaise. Je sais que je suis une horrible personne, » dit Crystal, qui combat contre son addiction à l’héroïne et au crystal meth depuis son adolescence. Elle vit dans une tente située dans un boisé près d’une autoroute.

« Je ne vois pas ça tous les jours, » explique Holets. « Ça m’a attristé. »

À ce moment précis, le policier a décidé d’offrir à Crystal d’adopter son enfant. Il y avait une ombre au tableau : Holets est père de quatre enfants, le plus jeune ayant 10 mois, et n’avait pas encore parlé de cela avec sa femme.

Il est alors monté dans son autopatrouille et a rejoint sa femme pour lui expliquer la situation. Le couple avait déjà décidé d’adopter un enfant, mais souhaitaient attendre que le benjamin soit plus âgé.

« Il savait mon sentiment sur la question et savait que j’accepterais, » dit Rebecca, l’épouse d’Holets.

Trois semaines plus tard, Crystal donnait naissance à une petite fille, Hope, qui est née accro aux opioïdes à cause de la toxicomanie de sa mère. À sa naissance, elle souffrait de syndrome de sevrage néonatal, ce qui cause de l’irritabilité, une réactivité accrue et des problèmes gastro-intestinaux à l’enfant. Le traitement de désintoxication inclut de la méthadone et de la morphine afin d’aider l’enfant à se détendre, car les symptômes de sevrage peuvent être aussi intenses chez les enfants que chez les adultes.

« Elle a besoin d’un environnement sécuritaire et d’une vie stable, pour grandir en sûreté et être aimée, toutes ces choses, je ne peux pas les lui donner, » explique Crystal.  « On a besoin de davantage de gens comme Ryan, son épouse et sa famille dans le monde. »

Les Holets disent que lorsque le moment sera venu, ils expliqueront tout à Hope. Crystal elle-même avait été adoptée.

« Elle s’est tournée vers moi et m’a dit « Prenez soin d’elle pour moi. » Je lui ai répondu « Je prendrai bien soin d’elle et prenez bien soin de vous. » C’était très émouvant, » raconte Rebecca.

Partager sur Facebook
804 804 Partages

Source: Yahoo · Crédit Photo: Capture vidéo

Aimez / Commenter