Histoires : Un policier dit à une femme d'ouvrir son coffre parce que les lumières sont éteintes. Il ne réalise pas qu'elle enregistre ses actions.

Un policier dit à une femme d'ouvrir son coffre parce que les lumières sont éteintes. Il ne réalise pas qu'elle enregistre ses actions.

Sa réaction l'a surprise.

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
443 443 Partages

Le fait de rouler en voiture n'est pas sans risque. Et parfois, même sans avoir un accident, il arrive que les conducteurs soient appréhendés par les forces de l'ordre et pas toujours pour les bonnes raisons!

Le site Faith Tap rapporte l'histoire de Chy-Niece Thacker, qui roulait à bord de sa voiture pour se rendre à un entretien d'embauche, quand elle a été forcée de se rabattre sur le côté par un agent de la paix. 

Elle circulait prudemment sur une route très fréquentée, quand elle a aperçu les clignotants rouge et bleu de l'auto-patrouille. Elle s'est donc arrêtée, ne sachant pas pourquoi les policiers lui demandaient de se rabattre. 

Après avoir rassemblé ses documents, Chy-Niece a ouvert la fenêtre afin de parler à l'agent de police. Ce qui est survenu ensuite est devenu viral sur Internet, et on comprend pourquoi!

Photo: Capture d'écran- Facebook, Chy-Niece Tacker

L'officier Jenkins a alors appris à la conductrice que ses deux feux situés à l'arrière du véhicule étaient éteint. La dernière chose dont Chy-Niece avait besoin ce jour-là était d'une lourde contravention et d'une visite chez le mécanicien.

C'est toutefois à ce moment-là que le patrouilleur a fait quelque chose qui a complètement choqué la dame, qui a partagé l'événement sur sa page Facebook. 

« Alors c'est arrivé tout à l'heure. J'étais en route pour aller à mon interview ce matin quand je me suis fait arrêter.  Les deux phares arrière avaient décidé de me lâcher. Alors que le policier marchait vers la voiture, j'ai sorti mes affaires. Le policier m'a déclaré: "Ne perdez pas votre temps à sortir vos papiers, je voulais simplement vous avertir que vos deux phares sont éteints". J'étais énervée car je les avais faits remplacer le mois dernier. Alors j'ai expliqué à l'agent que Firestone voulait me facturer 600 dollars rien que pour faire des tests sur ma voiture. Il m'a regardée d'un air compréhensif et m'a demandé d'ouvrir le coffre de ma voiture. Il a vérifié les phares et a tapé dessus, mais les lumières ne se sont pas allumées. Il m'a ensuite demandé d'ouvrir la hotte pour vérifier la boîte de relais. Il aurait facilement pu me donner une contravention, mais il ne l'a pas fait. Au lieu de ça, il a joué le rôle d'un mécanicien afin de s'assurer que j'étais en sécurité pour repartir », a -t-elle écrit sur Facebook. 

Photo: Capture d'écran- Facebook, Chy-Niece Tacker

Photo: Capture d'écran- Facebook, Chy-Niece Tacker

Comme quoi il existe des policiers bien gentils! On souhaite en croiser plus souvent des comme lui!

Partager sur Facebook
443 443 Partages

Source: Faith Tap · Crédit Photo: Facebook

Aimez / Commenter