Histoires : Un policier intervient sur un cas de maltraitance d’enfant et ignore totalement qu’il y rencontrera son fils

Un policier intervient sur un cas de maltraitance d’enfant et ignore totalement qu’il y rencontrera son fils

Le chamboulement d'une vie

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
406 406 Partages

Notre vie peut changer du tout au tout, du jour au lendemain. Qu’il s’agisse d’un tournant tragique ou très positif, tout peut changer en un éclair.

Jody Thompson, un agent de police de la ville de Poteau, dans l’Oklahoma, a vu sa vie se chambouler alors qu’il répondait à un appel en 2015. Il apportait son assistance sur un cas de maltraitance infantile, alors qu’il n’était pas en service.

Sur place, il a découvert un jeune garçon de 8 ans, recouvert d’ecchymoses. Il avait aussi des traces de coups de ceinture, ainsi qu’une grosse bosse sur la tête. Le pauvre enfant avait aussi été maintenu dans une poubelle emplie d’eau froide.

« Il n’y avait pas un seul endroit sur son corps qui ne portait pas de bleus ou de brûlures. C’était le pire cas que j’avais vu. Je me suis assis avec lui et quand il a été admis en soins intensifs, je suis resté auprès de lui toute la nuit jusqu’au lendemain, » explique le policier.

John, le petit garçon, pesait à peine 27 kilos. Rapidement, l’agent Thompson s’est pris d’affection pour lui et savait vouloir prendre soin de l’enfant. Il devint son parent d’accueil sur le champ.

Le 30 juin 2015, John rejoignait la maison des Thompson, qui avaient déjà deux fils de 8 et 15 ans. Quelques jours suite à l’arrivée de John, ils découvrirent qu’ils attendaient un nouveau bébé. Toutefois, l’histoire ne s’arrête pas là, car 7 mois plus tard, la mère biologique de John donnait naissance à une petite fille dans la prison où elle était incarcérée.

Les services sociaux ont alors proposé aux Thompson de l’accueillir également, ce qu’ils acceptèrent !

 

Partager sur Facebook
406 406 Partages

Source: Incroyable.co · Crédit Photo: Capture vidéo YouTube

Aimez / Commenter