Histoires : Un vétérinaire est accusé d'avoir inséré des sacs de drogues dans l'estomac de petits chiots

Un vétérinaire est accusé d'avoir inséré des sacs de drogues dans l'estomac de petits chiots

La drogue visait le marché américain.

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
98 98 Partages

Un vétérinaire américain vivant au Vénézuela a été extradé lundi dernier après avoir été accusé de mettre de l'héroïne dans des sacs, puis de les avoir inséré dans l'estomac de chiots à destination de New York, au profit d'un caïd de drogues d'origine colombienne. 

Selon les informations rapportées par Fox News, Andres Lopez Elorza, âgé de 38 ans, a été arrêté en Espagne en 2015 après que les autorités américaines aient découvert des sacs contenant de l'héroïne liquide dans l'estomac de chiots de race labrador. Ceux-ci provenaient d'un vol à destination de New York.

Les paquets ont été retirés depuis des ventres des chiots, qui n'ont malheureusement pas survécu. 

Photo: Courtoisie - Drug Enforcement Administration - DEA

« Comme allégué dans l'acte d'accusation, Andres Lopez Elorza n'est pas seulement un trafiquant de drogue, il a également trahi la promesse d'un vétérinaire d'éviter la souffrance des animaux lorsqu'il utilisait ses compétences chirurgicales dans un plan cruel pour faire passer de l'héroïne dans l'abdomen des chiots. Les chiens sont les meilleurs amis de l'homme et, comme le défendeur est sur le point de l'apprendre, nous sommes le pire ennemi des trafiquants de drogue », a déclaré le Procureur des États pour le district Est de New York. 

C'est un agent spécial de la Drug Enforcement Administration (DEA), James Hunt, qui a expliqué que l'enquête sur le réseau de trafic de drogue avait été lancée il y a 12 ans. À l'époque, 10 chiots avaient été sauvés d'une ferme en Colombie en 2015 à la suite d'un raid des autorités. Le même processus aurait duré depuis des années, puisque d'autres chiots ayant de la drogue dans leur estomac avaient été découverts par les autorités. La DEA est l'organisme luttant contre les drogues aux États-Unis.

Les paquets avaient été insérés de manière chirurgicale dans l'estomac des chiots, afin d'être envoyés vers les États-Unis. 

Photo: Courtoisie - Drug Enforcement Administration - DEA

L'homme a été interpellé mardi, à Brooklyn, et demeure détenu en attendant son procès. Il est entre autre accusé de conspiration pour importation et distribution d'héroïne aux États-Unis, selon la DEA dans un communiqué. Il risque un minimum de dix ans d'emprisonnement s'il est reconnu coupable. Il pourrait même écoper d'une peine d'emprisonnement à perpétuité. 

Partager sur Facebook
98 98 Partages

Source: Fox News · Crédit Photo: DEA

Aimez / Commenter