Histoires : Une cliente traite une caissière de stupide et la réaction du superviseur ne se pas attendre

Une cliente traite une caissière de stupide et la réaction du superviseur ne se pas attendre

On aimerait que plus de patrons réagissent ainsi!

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
300 300 Partages

On dit depuis toujours que « le client a toujours raison ». Il est vrai que lorsqu’on travaille dans le public, il faut parfois se retenir de parler, de contredire et faire de son mieux pour accommoder la clientèle. Mais il y a des limites! Certains clients agissent avec beaucoup trop d’arrogance et sont vraiment offensants envers les employés qui les servent.

Une jeune femme qui étudiait à l’université occupait un travail de caissière à temps partiel pour payer ses études. Un  après-midi, elle a laissé son fils malade chez ses parents pour ne pas s’absenter du travail, sans savoir que cette demi-journée de travail allait se transformer en cauchemar.

Son quart de travail avait bien commencé, jusqu'à ce qu'une cliente élégante et semblant bien nantie arrive à sa caisse et prouve malheureusement que l’argent ne peut pas acheter les bonnes manières…

Cette femme, accompagnée de sa petite fille,a jeté ses articles sur le comptoir. Elle n’a même pas répondu aux salutations de la jeune caissière et lui a jeté des coupons-rabais.

Même si l’attitude de la femme était très impolie, la caissière a continué à scanner avec calme les articles et les coupons, quand elle a réalisé que l’un des coupons-rabais était expiré. Elle en a alors informé la cliente poliment. Mais la cliente s’est alors mise à crier contre la caissière. N’obtenant pas gain de cause, la cliente a demandé à parler au superviseur.

En attendant ledit superviseur, la femme s'est tournée vers sa fille en ayant manifestement l'intention d'offenser l’employée et lui a dit ceci:

« Vois-tu pourquoi je te fais étudier ? C’est pour que tu ne te retrouves pas dans un échec comme cette femme, en tant que caissière dans un supermarché ».

En arrivant, le superviseur appelé a entendu la conversation.

Adobe

Il a alors dit à la femme que son coupon avait expiré. 

Il a sorti les articles des sacs, lui a demandé de partir et de ne jamais revenir au magasin, qu'il n'était pas prêt à laisser quiconque offenser ses employés.

On ne peut qu’applaudir l’attitude de cet homme. On aimerait que tous les patrons soient comme lui ! Le client n’a pas toujours raison, malgré ce que certains peuvent penser. Et le meilleur patron est celui qui comprend cela!

 

 

 

Partager sur Facebook
300 300 Partages

Source: Fabiosa · Crédit Photo: Adobe Stock

Aimez / Commenter