Histoires : Une famille héberge et adopte des enfants mourants. La raison derrière est émouvante.

Une famille héberge et adopte des enfants mourants. La raison derrière est émouvante.

Une femme extraordinaire

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
216 216 Partages

Imaginer un enfant mourir seul dans un lit d’hôpital est inacceptable pour Cori Salchert, une infirmière à la retraite.

Elle héberge et adopte des enfants au Wisconsin, atteints de maladies en phases terminales, ou qui les fera décéder en bas âge.

Cori et son mari Mark ont déjà 8 enfants biologiques et ont adopté une fille, Emmalyn, en 2013. L’enfant était née avec un cerveau incomplet et les pronostics des médecins à son égard n’auguraient rien de bon. La famille s’en est occupée pendant 50 jours, avant qu’elle ne décède dans les bras de Cori.

Stephanie Smith/Lenses for Love

En 2014, les Salchert adoptaient Charlie, un bébé de 4 mois avec de graves dommages au cerveau dus à un manque d’oxygène. On ne s’attendait pas à ce qu’il vive plus de deux ans. Il vient de célébrer son troisième anniversaire.

D’autres enfants avec différentes conditions ont vécu dans la maison des Salchert. Cette passion de s’occuper d’enfants aux possibles départs précoces vient d’un événement tragique dans l’enfance de Cori.

Sa petite sœur avait subi des dommages au cerveau suite à une méningite et avait été placée en centre d’accueil. Un jour, elle s’est échappée du centre et s’est noyée dans un étang tout près. Le fait qu’elle soit décédée seule, sans comprendre ce qui lui arrivait a profondément marqué Cori et c’est ce qui l’a inspirée à adopter des bébés abandonnés, ayant des diagnostics de maladies terminales ou limitatives. Elle leur donne la chance de vivre des rapports humains et de terminer leurs jours, entourés d’amour.

Stephanie Smith/Lenses for Love

En plus de son travail avec les enfants, Cori aide des parents et aidants naturels à traverser les périodes entourant le décès d’un enfant.

Voyez cette dame extraordinaire en vidéo (en anglais) ci-dessous :

 

Partager sur Facebook
216 216 Partages

Source: Today · Crédit Photo: Today

Aimez / Commenter