Histoires : Une femme livre un message brutalement honnête à propos des gens qui dérangent son chien de service

Une femme livre un message brutalement honnête à propos des gens qui dérangent son chien de service

Elle n'a pas mâché ses mots!

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
2 2 Partages

Beaucoup de chiens sont reconnus pour être très affectueux et la croyance veut que le chien est le meilleur ami de l'homme. Si beaucoup de gens n'hésitent jamais à laisser des inconnus s'approcher de leur toutou pour le caresser, il arrive toutefois que ce ne sont pas tous les chiens, si fidèles soient-ils, qui devraient être câlinés librement. 

Le site Little Things rapporte que c'est généralement le cas pour les chiens policiers, ou encore les chiens guides pour des propriétaires ayant un handicap.

C'est le cas pour une jeune femme du nom de Laura Joos, dont le chien de service nommé Polly veille à ses côtés. L'adorable canin suit Laura partout afin de surveiller ses signes vitaux et de l'avertir en cas de danger. 

Toutefois, Polly n'est pas à même de bien faire son travail si elle se retrouve constamment harcelée par des passants qui tentent de jouer avec elle. Cela est récemment arrivé dans un grand magasin et Laura en a profité pour publier un long message dénonçant la situation sur sa page Facebook. 

Photo: Courtoisie - Laura Joos

« Chère mère de famille chez Walmart, Je vous ai vue descendre l'allée jusqu'à moi avec vos trois enfants. Je comprends que c'est difficile parfois d'être une mère. Votre plus jeune dans le panier, les deux autres qui marchent à vos côtés. Je pouvais vous entendre de loin crier "oui, regarde le chien, wouf wouf!". Vos enfants se sont mis à marcher plus rapidement car ils étaient excités. "Un chien! UN CHIEN!" ont-ils crié. Avec des gens derrière moi et des tablettes de chaque côté, je n'avais pas le choix de passer à côté de vous. Je le redoutais et c'est arrivé. Je savais que vos enfants allaient câliner mon chien. Et je savais également que vous n'aviez aucune intention de leur dire de ne pas le faire car il était en train de travailler. J'ai tenter de faire de l'espace avec les gens devant moi, alors ainsi, je pouvais passer et le faire rapidement. Toutefois, mes tentatives ont échoué car j'ai dû ralentir à cause de vous et de vos enfants. Votre fille a EMBRASSÉ mon chien. Un dur et bruyant câlin. Mon chien est très bien entraîné. Alors heureusement pour votre fille, sa seule réaction a été de replier la queue et de se rapprocher de moi pour s'éloigner d'elle. Je vous ai dit: " C'est un chien de service, s'il-vous-plaît, apprenez à vos enfants de ne pas s'en approcher " », a-t-elle écrit.

« Et peut-être que vous aviez une mauvaise journée, ou peut-être que vous pensez être la meilleure mère sur la planète, ou peut-être aussi que vous croyez que vos enfants sont des anges qui ne feront jamais rien de mal et que vous les laissez faire ce qu'ils veulent. Je l'ignore. Je ne vous ai jamais vue avant. Je ne vous verrai peut-être jamais un jour. Mais j'espère que si tel est le cas, vous ferez un meilleur effort afin d'aider vos enfants à se tenir loin des chiens de service », a-t-elle poursuivi. 

« Voici ce que vous n'avez pas vu. Cinq minutes avant de vous voir, j'ai eu une alerte de mon chien qui m'avertissait que mon rythme cardiaque augmentait et que ma poitrine se resserrait. Ma vision commençait à se brouiller et j'avais l'impression d'être sous l'eau. Vous ne pouviez pas voir que mes jambes flanchaient que que mes pas étaient douloureux. Vous ne pouviez pas voir que les actions de votre fille ont fait rater à mon chien la deuxième alarme. Mon rythme cardiaque approchait les 120 battements. Je me sentais comme si j'allais vomir. Heureusement, je suis arrivée dans ma voiture avant de m'évanouir. Heureusement, mes enfants ne m'ont pas vue m'écrouler au beau milieu du magasin en attendant que je me réveille. Heureusement, vos enfants non plus. Cela peut être effrayant pour de jeunes enfants, et même pour des adultes. Je suis désolée que mon "truc" pour vous aider à aider vos enfants, et que l'aide de mon chien vous ait énervée. Vous vous êtes sentie obligée de me dire "EXCUSEZ-VOUS" à un petit morceux. Mais oui, "excusez-moi" d'avoir attendu que VOUS, en tant qu'adulte, enseignez à vos enfants comment respecter les gens handicapés. Je ne suis pas sûre que vous les laisseriez attraper la canne de quelqu'un. Mon chien m'assiste chaque jour. Il me garde en vie et en sécurité afin que mes enfants puissent voir grandir leur mère. Je ne demande pas beaucoup. Je demande seulement que vous me respectiez de la façon dont vous aimeriez qu'on vous respecte si vous étiez dans ma situation. Alors chère mère, si vous lisez ceci, je ne suis pas fâchée, simplement très déçue. Déçue que vous ne vous soyez pas excusée, déçue de ne pas être en mesure de pouvoir faire mes courses sans crainte d'être harcelée par des enfants, déçue qu'en tant que mère, vous ayez réagi de cette façon », a-t-elle écrit. 

La publication publiée le 8 juin dernier est rapidement devenue virale, avec des milliers de réactions.

Que pensez-vous de la situation de Laura?

Partager sur Facebook
2 2 Partages

Source: Little Things · Crédit Photo: Facebook

Aimez / Commenter