Histoires : Une femme suit son coeur et épouse son amoureux en phase terminale d’un cancer

Une femme suit son coeur et épouse son amoureux en phase terminale d’un cancer

L’amour serait-il plus fort que tout?

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
462 462 Partages

Imaginez-vous rencontrer l’amour de votre vie au travail.  Vous commencez à sortir, les étincelles volent, et vous savez qu’il se passe quelque chose. Jusque là. Le scénario est assez banal.

Maintenant, imaginez-vous vivre l’amour fou avec votre  partenaire et soudainement apprendre qu’il ne vous reste que quelques semaines à vivre ensemble! Chaque personne peut avoir une réaction différente.

Voici celle de Robert Mooberry…

En juillet 2012, Rob Mooberry, 43 ans, a été hospitalisé pour un colon perforé. Le médecin a toutefois dû prononcer le mot qui fait peur: cancer, après que les scans aient révélé que Rob avait un cancer colorectal de stade 4 qui s'était propagé aux intestins, aux ganglions lymphatiques et au foie. Robert était sous le choc, à juste titre, d'autant plus que le cancer ne faisait pas partie de l'histoire de son historique familial.

Le cancer est devenu une réalité effrayante pour Rob, du jour au lendemain. Mais pas seulement pour lui… 

Rob sortait depuis neuf mois avec Amanda, une collègue du bar où il travaillait depuis son arrivée à Los Angeles après avoir quitté le Texas. Elle aussi aurait pu avoir différentes réactions à l’annonce de la maladie de son amoureux.

« Amanda est arrivée à l'hôpital, le médecin l'a prise à part et a dit qu'il y avait environ huit pour cent de chance que je vive ... Je ne pouvais pas le croire. J’avais toujours été une personne en bonne santé, je ne m'y attendais pas. 

Elle était si bouleversée; ma famille était tellement en colère. Les médecins ne me disaient pas vraiment tout, mais je savais que c'était sérieux, je pensais que j'allais mourir ... Mais Amanda est restée avec moi. Elle aurait pu me quitter, mais elle est restée. C'est alors que vous savez que l'amour est vrai », a confié Rob.

source: Instagram / mandymu11

Les médecins croient que son cancer a pu lui causer des dommages pendant deux ans, Rob a commencé à éprouver des symptômes il y a environ un an, tels que: des ballonnements, du sang dans ses selles, un changement dans les selles, des douleurs à l'estomac et la perte de 60 livres en un an.

Quand la douleur abdominale brûlante est devenue trop grande, avec l'hypothèse que c'était le syndrome du côlon irritable (IBS) et pas d'assurance maladie, Rob a finalement appris que rien ne pouvait passer par son côlon parce qu'il était perforé.

« C'était très douloureux. Je suis allé à l'urgence et c'est à ce moment-là que je suis devenu un patient hospitalisé » 

Selon ses médecins, il n’y avait pas de chemin facile. Dans les grandes lignes de son traitement, on envisageait un sac de colostomie, une iléostomie et une radiothérapie après deux épisodes de chimiothérapie minimum.

Rob et Amanda étaient assis ensemble dans la chambre d'hôpital de ce dernier, essayant de gérer leur réalité et voir comment ils allaient s'y prendre. Et c’est là que Rob a réalisé que le temps était précieux et qu’il a murmuré à l’oreille de son amoureuse: «Je veux me marier ». 

Deux semaines avant le début du traitement contre le cancer de Rob, le couple s’est donc marié!

Confiant en son équipe médicale, Rob a décidé de passer par les chirurgies nécessaires et par le premier tour de chimiothérapie et de radiothérapie. En conséquence, le cancer de Rob a rétrogradé à l'étape 3A. Cependant, grâce à sa propre intuition, il savait que son corps ne pouvait endurer de nombreux produits chimiques. Donc, il a choisi de poursuivre un traitement plus alternatif.

Au lieu de continuer les traitements de chimiothérapie et de radiothérapie restants, Rob Mooberry a changé son régime alimentaire.

Dès qu’il a appris son diagnostic, Rob a commencé à adopter un régime végétal en voulant « juste être aussi sain que possible.» Comme Amanda a toujours été végétarienne, c’était aidant.

« Au début, je n'étais pas végétalien, juste végétarien. Pour être honnête, il était plus facile pour nous de cuisiner un seul repas plutôt que deux ».

Les oncologues l'ont exhorté à continuer les traitements contre le cancer dès que possible, mais Rob ne trouvait pas la motivation en lui pour suivre cette voie.

« C'était horrible. Je devais prendre congé du travail, je n'avais pas d'énergie, je me sentais malade. Ce genre de médicament met tellement de produits chimiques dans ton corps ... J'avais besoin de guérir. C'est à ce moment-là que j'ai su que je devais faire n'importe quoi pour vaincre ce cancer. J'étais vraiment prêt à essayer n'importe quoi pour me sauver la vie. C'est à ce moment-là que je suis devenu adepte de l’alimentation vivante, végétalien, superalimenté ».

Ainsi, sans dépenser des milliers de dollars pour des spécialistes du cancer du côlon à Tijuana, au Mexique et d'autres thérapies alternatives coûteuses, Rob Mooberry a continué de manger un régime végétalien qui éliminait tous les sucres de son alimentation, y compris la viande rouge et les produits laitiers.

Environ six mois plus tard, au début de 2013, Rob est allé faire un tomodensitogramme de suivi pour constater que son cancer avait décliné de 80%. En 2014, selon Daily Mail, il n'y avait absolument plus aucune trace de son cancer.

Aujourd’hui, Rob Mooberry célèbre 5 ans de vie sans cancer avec sa femme Amanda et leurs deux jumeaux de 20 mois. Il dirige même un petit organisme caritatif à but non lucratif, la fondation Mu Casa Moo, parallèlement à son travail de barman. Cet organisme recueille des fonds pour les personnes et les familles qui luttent financièrement pendant et après un cancer.

source: Instagram / mandymu11

« C'est fou de penser qu'il y a quelques années, nous avions tout cela contre nous », a déclaré Amanda. « Mais ça démonter que l'amour peut créer des miracles ».

Partager sur Facebook
462 462 Partages
Aimez / Commenter