Histoires : Une jeune fille de 12 ans dénonce le sexisme d’un animateur

Une jeune fille de 12 ans dénonce le sexisme d’un animateur

Prenez le temps de lire sa lettre

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
1 1 Partages

Julianne Speyer, 12 ans, assistait à un défilé du 4 juillet à Chesterfield, en Ohio, quand quelque chose lui a titillé l'oreille.

L’adolescente a entendu un animateur du défilé présenter les Boys scouts et Girls scouts de manière très différente, sexiste. La jeune résidente du compté de Russell, situé tout près, a partagé ses impressions dans une lettre publiée le 19 juillet dans le journal Maple Leaf du comté de Geauga.

Je m'appelle Julianne Speyer. J’ai 12 ans et je voudrais vous informer à quel point je suis offusquée et déçue par l'annonce du commentateur du défilé de Chesterland du 4 juillet sur les Girl Scouts et Boy Scouts. 

L'annonceur a qualifié les garçons de  « futurs leaders de l’Amérique" et il a dit que les filles « s’amusaient, a écrit la jeune fille.

Hum… nous sommes en 2018, n’est-ce pas? Dépeindre le travail de scoutisme des garçons comme du leadership et associer  la frivolité aux filles est ridicule.

Julianne a expliqué avec éloquence ses sentiments au sujet des propos de l’animateur et a dit en quoi c'était problématique selon elle.

J'ai trouvé ce commentaire très sexiste et condescendant. J'apprécierais que vous m'aidiez à faire savoir à d'autres personnes à quel point ce genre de chose arrive et à quel point c'est grave, je trouve que c'est une insulte pour les filles et les femmes de tous les âges. Ce n'est pas du tout correct, a-t-elle ajouté.

Cette jeune fille n'a que 12 ans et elle enseigne aux lecteurs d’un journal entier le sens des mots qui rabaissent les jeunes femmes. Elle ose parler publiquement de ces enjeux importants.

Son action nous montre exactement à quoi ressemble un(e) futur(e) leader.

Qu’une préadolescente de reconnaisse quand la langue favorise l'inégalité est vraiment impressionnant! Mais qu'elle prenne l'initiative de dénoncer ces inégalités sur l’espace public et d’expliquer franchement,  mais avec respect, que ces mots ne sont pas acceptables, c’est tout simplement inspirant.

On m'a toujours enseigné que si vous pensez que quelque chose est injuste, changez-le. Alors, voici comment je fais un changement, a dit Julianne.

Beaucoup de jeunes de cette génération sont bien renseignés et prêts à défier les normes dépassées. Notre avenir est entre de bonnes mains!

Bravo, jeune fille!

Partager sur Facebook
1 1 Partages
Aimez / Commenter