Histoires : Une mère dont le fils est décédé livre un poignant message destiné à prévenir les autres parents

Une mère dont le fils est décédé livre un poignant message destiné à prévenir les autres parents

Un troublant témoignage destiné à sensibiliser tous les parents de jeunes enfants

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
64 64 Partages

Les enfants qui meurent prématurément d'un accident ou d'une maladie causent souvent un bien grand deuil à leurs parents, qui se demandent sans cesse si la tragédie à laquelle ils font face aurait pu être évitée. 

Et cela est le cas pour une mère de famille appelée Christine Miller. Le site Au Féminin rapporte que la jeune femme a malheureusement perdu son fils il y a 12 ans dans un tragique accident de voiture. 

Son fils n'avait que trois ans lorsqu'il est décédé. Et aujourd'hui, sa mère brise le silence afin de prévenir les autres parents d'une tragédie similaire.

Une étude de l’Université de l’Oregon menée entre les mois de novembre 2013 et mai 2014 conclut que 95 % des parents ignorent comment installer convenablement un siège d'auto. Ainsi, la plupart d'entre eux ne serrent pas assez les sangles, ne fixent pas convenablement les attaches et inclinent le siège de la mauvaise façon. 

Mais il y a pire, 91 % des parents font preuve de négligence quant à l'installation du siège, et cela pourrait être si dangereux que leur bébé pourrait en mourir. Et trop souvent, une tragédie survient avant même que les parents ne constatent leur erreur, et cela a été le cas pour Christine Miller. 

Aujourd'hui, la jeune femme prend la parole afin de sensibiliser les parents à la sécurité routière et celle de leur bébé. Elle a donc écrit une longue publication sur sa page Facebook, en mentionnant que son fils serait probablement encore vivant aujourd'hui s'il avait été installé dans un siège d'auto possédant un harnais 5 points. 

 

La jeune femme explique donc que, si elle avait été avertie des dangers d'utiliser un rehausseur plutôt qu'un siège d'auto avec un harnais 5 points, elle aurait pu éviter la tragédie. Ainsi, avec un tel harnais, les enfants restent plus solidement attachés, donc sont en meilleure sécurité en cas d'accident. 

« Je pense que cela aurait pu lui sauver la vie. Et m'éviter de vivre un véritable enfer aujourd'hui. J'aurais alors pu avoir 12 ans de beaux souvenirs avec mon petit garçon, plutôt que 12 ans de douleur », a-t-elle écrit. 

Christine a également réalisé une vidéo où elle retrace l'histoire de son fils, afin d'attirer l'attention des parents sur le drame qu'elle a vécu pour éviter qu'il ne se reproduise.

Partager sur Facebook
64 64 Partages

Source: Au féminin · Crédit Photo: YouTube

Aimez / Commenter