Histoires : Une mère est exaspérée de l'inaction de l'école que fréquente sa fille contre l'intimidation qu'elle subit.

Une mère est exaspérée de l'inaction de l'école que fréquente sa fille contre l'intimidation qu'elle subit.

Elle demande de l'aide

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
3 3 Partages

L'intimidation est un fléau qui se déroule dans toutes les écoles à travers le monde. Plusieurs personnes, tant des parents, des enfants que des membres du personnel enseignant, tentent toutefois de lutter contre cette réalité. Malheureusement, l'intimidation est encore bien trop présente et certaines personnes refusent encore d'agir. 

Le site Fabiosa rapporte l'histoire d'une mère furieuse contre l'établissement scolaire que fréquente sa fillette âgée de cinq ans après qu'elle se soit fait couper les cheveux par des intimidateurs à la maternelle. 

Samantha Fleming, originaire de la ville de Derby, située au Royaume-Uni, est en colère contre l'établissement scolaire, qui n'a pas réagi face aux actes répétés d'intimidation qu'a subis sa fille. 

L'enfant, du nom de Melissa, s'est fait couper les cheveux pas moins de six fois par des intimidateurs. Mais ni les enseignants, ni la direction de l'école n'ont réagi de quelque façon que ce soit pour mettre fin à cette terreur. 

 

La fillette est née avec une condition de microcéphalie, qui cause une tête plus petite que la normale, parce que le cerveau ne se développement pas normalement. Ainsi, la fillette éprouve des difficultés de communication et d'apprentissage.

Photo: Samantha Fleming - Caters

Il est courant que des enfants soient cruels, même en bas âge, mais il n'est pas normal que des adultes n'interviennent pas. 

Melissa a ainsi subi de nombreuses mauvaises blagues à son sujet, en plus de s'être fait couper les cheveux en salle de classe, six fois de suite. 

« C'est horrible ce que ma fille a vécu et personne ne semble faire quoi que ce soit pour arrêter ça. En raison des problèmes de santé de Melissa, ses cheveux ne repoussent pas très bien », a expliqué sa mère, Samantha. 

Photo: Shutterstock

« J'ai demandé à l'école s'ils pouvaient enlever les ciseaux de la portée des enfants, mais leur réponse a été que les enfants en avaient besoin pour leur éducation », a expliqué Samantha. 

Selon elle, les écoles devraient résoudre le problème en discutant avec les élèves des normes de conduite dans la société, en établissant des règles de base. Elle a également mis en évidence l'urgence de mettre l'accent sur les enfants handicapés. 

« L'objectif d'une école est non seulement de fournir une éducation de qualité mais aussi d'assurer la sécurité des enfants dont elle s'occupe tous les jours, et cela devrait être leur priorité », a-t-elle conclu.

Partager sur Facebook
3 3 Partages

Source: Fabiosa.guru · Crédit Photo: Shuttershock

Aimez / Commenter