Histoires : Une mère porte son bébé mourant dans ses bras jusqu'au tout dernier moment...

Une mère porte son bébé mourant dans ses bras jusqu'au tout dernier moment...

Toute l'histoire ici...

Publié le par Ultra Mignon dans Histoires
Partager sur Facebook
254 254 Partages

Certaines grossesses connaissent un sordide dénouement lorsque le bébé souffre d'une grave maladie.

Le site Today rapporte que le pire est arrivé pour Stephanie Schoonover et son mari, Andy. Lors d'une échographie de routine, le couple a appris que le bébé souffrait d'anencéphalie, une anomalie congénitale qui fait que le bébé naît avec des parties manquantes de son crâne et de son cerveau.

Les deux futurs parents, originaires d'Austin au Texas, ont reçu le conseil d'un spécialiste de mettre fin à la grossesse. 

Stephanie Schoonover

« C'était juste quelque chose que nous ne pouvions pas imaginer, et ainsi nous avons terminé le rendez-vous et sommes rentrés à la maison pour ressentir un immense chagrin, a déclaré Stephanie à Today. Tu ne commences pas une grossesse en pensant que la mort sera là dès la naissance, mais pour nous, Grace n'était pas son diagnostic et son diagnostic n'était pas Grace. Nous l'avons vue comme notre fille depuis le moment où nous l'avons conçue..»

Le couple a pris la décision déchirante de mener la grossesse à terme, en sachant très bien que le bébé mourrait peu de temps après. 

Stephanie Schoonover

« Nous avons ressenti beaucoup d'amour pour elle et nous voulions être ses parents, a-t-elle poursuivi. Nous l'avons considérée comme faisant déjà partie de notre famille. Le diagnostic n'a donc pas défini ou changé notre amour pour elle. Nous avons décidé d'être présents durant le temps que nous avons passé avec Grace, en construisant son histoire et en lui permettant de vivre sa vie jusqu'à sa mort naturelle. »

Les futurs parents ont donc passé les mois suivants à faire des souvenirs avec leur fille in utero, en prenant des photos et en jouant avec elle, lorsqu'elle donnait des coups de pieds dans le ventre de Stephanie. 

Stephanie Schoonover

À 39 semaines de grossesse, Stephanie a commencé son travail. « Nous savions que c'était très possible - voire probable - que le travail et l'accouchement seraient trop difficiles pour elle et qu'elle pourrait mourire durant ces moments», a déclaré Stephanie.

Toutefois, le 21 mai 2015, la petite Grace Elisabeth Schoonover est née en pleurs, comme n'importe quel bébé. 

Stephanie Schoonover

« C'était absolument le son le plus incroyable - celui que nous n'oublierons jamais, a déclaré Stephanie. Quand elle a été placée sur ma poitrine, Andy s'est glissé dans le lit avec moi et l'a aussi entourée de ses bras. Nous tenions beaucoup sa main parce qu'elle avait le réflexe naturel de saisir nos doigts, ce que je n'avais jamais prévu ». 

Grace Elisabeth a finalement vécu un total de 10 heures et demies avant de rendre l'âme sur la poitrine de Stephanie, le lendemain matin. 

« Nous avons simplement passé du temps à la regarder et à la prendre, a-t-elle poursuivi. Nous avons passé du temps à lui dire toutes les raisons pour lesquelles nous l'aimions, et nous avons lui avons dit pourquoi elle était importante pour nous et que nous la porterions toujours avec nous.»

Stephanie Schoonover

Ses parents ont ensuite passé 14 heures à laver et à habiller son petit corps, afin de vivre leur deuil. 

Stephanie Schoonover

Après des mois de deuil à consulter des médecins pour passer à travers cette dure épreuve, le couple a finalement accueilli une seconde fille, Ava Grace, en août 2016. Et cette fois-ci, la petite est heureusement née en pleine santé!

Stephanie Schoonover

Partager sur Facebook
254 254 Partages

Source: Today · Crédit Photo: Stephanie Schoonover

Aimez / Commenter