Vidéos : Des contrebandiers tentent de faire passer un bébé tigre dans un colis

Des contrebandiers tentent de faire passer un bébé tigre dans un colis

Heureusement, l'animal a été sauvé par les autorités

Publié le par Ultra Mignon dans Vidéos
Partager sur Facebook
180 180 Partages

Certaines personnes seraient prêtes à faire n’importe quoi pour de l’argent. Et par n’importe quoi, on veut dire l’inimaginable! Comme de faire souffrir des êtres vivants pour parvenir à leurs fins.

Cette histoire qui a eu lieu à Tlaquepaque, au Mexique, est une preuve de plus du niveau de cruauté dont certains « humains » peuvent faire preuve.

Dans une gare routière, un chien renifleur a ciblé un paquet dont le contenu paraissait suspect. En l'ouvrant, les autorités n’auraient jamais pensé tomber nez à nez avec un animal!

Le paquet contenait en effet un petit tigre du Bengale que quelqu’un tentait de faire passer en contrebande dans la ville de Querétaro.

"Un tigre a été trouvé dans les locaux d'une société de livraison.

Les policiers ont secouru un bébé tigre du Bengale qui devait être envoyé par colis de Tlaquepaque vers l'état de Querétaro.

Cette saisie a été rendue possible par un agent et son binôme canin de l'unité canine de la Division des Forces fédérales. Le chien a identifié une boîte suspecte au dépôt de livraison. En ouvrant le colis, ils ont trouvé un petit tigre âgé d'au moins deux mois.

Pour sa sécurité, l'animal a été remis aux agents du Bureau du procureur fédéral pour la protection de l'environnement (Profepa). »

Après s'être assurées qu'il était en bonne santé, les autorités ont envoyé le petit tigre au Bureau du procureur fédéral pour la protection de l'environnement, où des dispositions devraient être prises pour le mettre à l'abri et lui permettre d'avoir la vie qu'il mérite.

Grâce à la vigilance de ces personnes et de ce super chien, un animal a été sauvé. Mais pour un tigre trouvé, combien passent sous les radars à cause de truands sans coeur? Combien souffrent, décèdent?

Quand on pense que des humains sont aussi victimes de trafic dans des conteneurs et autres… Ça fait froid dans le dos!

Mais s’il y a des contrebandiers d’animaux, qui se foutent des conditions de « transport » en plus, c’est qu’il y a une clientèle qui pait pour ce genre de « produit », sans remords!  Comment faire cesser ce cercle vicieux? 

Désolant…

On espère que le tigron est maintenant heureux et en sécurité!

Partager sur Facebook
180 180 Partages
Aimez / Commenter