Vidéos : Terrifié, ce bébé singe s'accroche à ceux qui l'ont sauvé d'un vendeur illégal

Terrifié, ce bébé singe s'accroche à ceux qui l'ont sauvé d'un vendeur illégal

Le singe aurait pu finir ses jours lors d'une expérience gastronomique vraiment cruelle.

Publié le par Ultra Mignon dans Vidéos
Partager sur Facebook
505 505 Partages

Un peu partout dans le monde, des animaux sont vendus par appât du gain et connaîtront souvent un triste sort. 

Le 21 juillet dernier, une femme nommé Mme Yu se promenait dans une rue de Jinghong, en Chine. Elle s'est arrêtée en voyant qu'un petit singe très rare avait été mis en vente par ce qui resemblait à un vendeur illégal.

Source image : Capture d'écran Youtube / New China TV

La dame l'a acheté afin que le singe ne tombe pas entre de mauvaises mains et l'a apporté dans un commissariat de police forestière du Yunnan, au Sud de la Chine. 

En effet, les singes sauvages sont commercialisés dans cette zone et partout en Chine afin de devenir des animaux de compagnie. Certains finissent également par servir de nourriture. Des membres des forces de l'ordre ont déjà surpris des acheteurs qui faisaient l'acquisition de ces animaux pour ensuite utiliser leur viande, leurs organes ou leur peau. Certains se procurent même ces animaux afin de procéder à une expérience gastronomique cruelle qui consiste à ouvrir le crâne de l'animal encore vivant pour consommer son cerveau. Quelle horreur!

Ce bébé singe n'était toutefois pas comme les autres. Il s'agissait d'un animal rare: le macaque d'Assam, un animal protégé en Chine. Sachant cela et par amour pour les animaux, Mme Yu voulait sauver le bébé singe d'un avenir incertain.

Source image : Capture d'écran Youtube / New China TV

Après avoir fait l'acquisition du petit maquaque, il était si terrifié qu'il a sauté dans ses bras. La femme a mentionné à la police forestière que l'animal ne voulait plus la quitter. Elle en a pris soin pendant deux jours et ensuite, elle l'a remis aux gardes forestiers à Jinghong.

En arrivant sur place, cette fois-ci, le petit macaque d'Assam a sauté dans les bras d'un des gardiens forestiers et ne voulait plus lâcher prise.

Source image : Capture d'écran Youtube / New China TV

Selon l'agence de presse Xinhua, les membres de la police forestière de Jinghong ont emmené le singe au Refuge faunique Xishuangbanna quelques jours plus tard où on s'assurera qu'il grandisse dans un environnement sécuritaire. Par la suite, il sera relâché dans la nature, parmi les siens. 

Source image : Capture d'écran Youtube / New China TV

L'agence de nouvelles Xinhua News Agency a d'ailleurs publié une vidéo qui montre le moment où le petit macaque d'Assam arrive à la station forestière pour être pris en charge.

Les humains font parfois preuve d'une grande cruauté envers les animaux, mais heureusement que cette femme était là!

Partager sur Facebook
505 505 Partages
Aimez / Commenter