Vidéos : Un petit garçon a frôlé la mort, suspendu au 5e étage d'un building

Un petit garçon a frôlé la mort, suspendu au 5e étage d'un building

Il s'en est fallu de peu!

Publié le par Ultra Mignon dans Vidéos
Partager sur Facebook
3 3 Partages

En tant que parent, notre devoir est de veiller au bien-être, à la santé et à la sécurité de notre enfant, spécialement lorsqu'il se retrouve en bas âge. Or, il arrive que malgré toute l'attention du monde, le petit finisse par se retrouver en mauvaise posture et à se blesser.

La plupart du temps, il s'agit de blessures sans conséquences graves. Mais la négligence de certains parents peut faire en sorte que des enfants frôlent la mort, en se retrouvant en grave danger.

La chaîne canadienne Global News rapporte que c'est ce qui est arrivé à un petit garçon qui vit dans la ville de Pingtung, à Taïwan.

Une vidéo prise par un téléphone cellulaire montre en effet un gamin qui est resté accroché à une calandre d'un balcon après qu'il y ait chuté en la traversant, le 23 juin dernier. 

Selon l'agence de presse Reuters, le corps de l'enfant, qui est âgé de quatre ans, aurait été assez petit pour pouvoir passer à travers les grilles. Seule sa tête était trop large, et le garçon est donc resté coincé dans la grille à la hauteur de son cou.

Les médias rapportent également que les barres étaient séparées par des distances variant entre quatre et dix pouces, soit entre dix et 25 centimètres.

Comme sa tête est restée coincée entre les grilles, le garçon a heureusement pu empêcher sa chute en s'accrochant aux barres métalliques durant près d'une demie-heure avant que les pompiers ne puissent finalement venir à sa rescousse. 

Selon la chaîne Taïwan News, l'enfant aurait été laissé seul dans l'appartement familial, situé au cinquième étage d'un building.

Les pompiers et la police auraient été incapables de pénétrer dans l'appartement au départ car celui-ci était barricadé, d'après Taïwan News. Les autorités auraient donc dû monter jusqu'au sixième étage avant de redescendre pour finalement venir en aide au garçon. 

La chaîne 9 News rapporte que l'enfant, malgré sa mauvaise posture, n'aurait subi que des blessures mineures à ses oreilles. 

Selon Newsweek, les parents du garçon prétendent avoir laissé leur enfant avec une tante. 

Ils pourraient faire face à des accusations et être condamnés à une amende, en plus de devoir subir quatre heures de formation parentales, s'ils sont déclarés coupables d'avoir dérogé aux lois du pays sur la protection à l'enfance. Selon les lois tawaïnaises, aucun enfant de moins de six ans ne peut être laissé seul. 

Regardez la scène périlleuse en visionnant la vidéo ci-dessous:

 

Partager sur Facebook
3 3 Partages

Source: Global News · Crédit Photo: Facebook

Aimez / Commenter