Vidéos : Une grande brûlée enlève son maquillage et sa perruque dans une poignante vidéo

Une grande brûlée enlève son maquillage et sa perruque dans une poignante vidéo

Une belle leçon de courage!

Publié le par Ultra Mignon dans Vidéos
Partager sur Facebook
71 71 Partages

La diversité corporelle n'est pas qu'une affaire de silhouette! Certains voient leur vie basculer et leur apparence changer du tout au tout après avoir vécu un drame.

Le Daily Mail a publié la vidéo de l'une de ces personnes, une femme qui a survécu à de graves brûlures qui l'ont laissée avec des cicatrices partout sur son corps et son visage. La jeune femme du nom de Shalom Nchom a également perdu ses cheveux dans le drame. Elle porte aujourd'hui une perruque et du maquillage la plupart du temps afin de camoufler les traces de sa tragédie laissées sur son corps.

Photo: Shalom Blac - Instagram

Mais dans une vidéo haute en émotion, la jeune femme de 22 ans, qui est connue en ligne sous le pseudonyme de Shalom Blac, a décidé d'enlever sa perruque et son maquillage, afin d'aider d'autres personnes à s'accepter telles qu'elles sont. 

C'est à l'âge de seulement neuf ans que Shalom a été gravement brûlée, dans son pays natal, le Nigeria. Un peau d'huile bouillante est tombé sur elle, sa mère et sa soeur alors que les trois se trouvaient à l'épicerie. 

La jeune fille a par la suite perdu ses cheveux, et conserve des cicatrices sur ses épaules, sa poitrine et son visage.

Photo: Capture d'écran - YouTube - Shalom Blac

À la suite de son accident, Shalom a passé quatre mois à l'hôpital. Sa tante, qui vivait aux États-Unis, a ensuite fait rapatrier la jeune fille, sa mère et sa soeur afin qu'elles y subissent des chirurgies. 

Mais dans une vidéo publiée sur sa chaîne YouTube, Shalom explique qu'elle avait eu à l'époque l'impression que sa tante trouvait son visage « si horrible » après son accident qu'elle s'inquiétait du fait qu'elle pourrait peut-être un jour ne jamais trouver de marier. 

Shalom a dû faire face à l'intimidation quant à son apparence au fil des ans, mais a finalement appris à accepter ses cicatrices. 

« J'ai commencé à vraiment travailler sur moi afin de devenir confortable et en confiance, parce que je voulais me sentir libre. Je voulais être en mesure de faire tout ce que je voulais. Je voulais être capable de porter les vêtements que je voulais. J'étais habituée à porter des manches longues 24 heures sur 24 à cause de mes cicatrices », a-t-elle expliqué dans sa vidéo.

Voyez son courageux témoignage dans la vidéo ci-dessous:

 

Partager sur Facebook
71 71 Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: YouTube

Aimez / Commenter